Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2010

Annonciation


27052668.jpg

Un ange passe, un ange suce ...

Lorsque mi clos ses yeux se posent sur mon dard et que sa bouche happe ma hampe, je m’abandonne à ses caresses que j’aime appuyées.

Il monte et descend au gré de mes spasmes, affolant là ce qu'il apaise plus tard.

Sa bouche suave et infernale me brûle de tous mes plaisirs

thom stockton.jpg

 

 

Lascif je contemple livrant à ses lèvres mes dernières retenues.

Mon corps jouit du spectacle de ses caresses ;

de ce temps tendu où les battements de mon cœur rejoignent ceux de ma jouissance.

Sa main attise ce qu’elle enflamme,

ses doigts me pénètrent intimement fouillant mes entrailles pour mieux les faire bouillir. 

Mon corps est un gant que l'on enfile ou retire au gré de ses désirs.

Sa main pince mes seins au sang,

dhamane.jpg

 

je suis aux anges , louant l’égrégor de ses pieuses caresses.

Sheraphin de mon bonheur tu es l’annonciateur de mon explosion.

Sonne les trompes , souffle la nouvelle de mes entrailles qui grondent.

Gabriel annonçait l'immaculée , la tiennne sera maculée.

En jets de vie  je vais , louer  ta dextérité et l'infini que tu me fais découvrir.

Ta bouche les recevra t elle en obole de mon éruption ?

En ton sexe je veux les confier mais chacun sait que les anges n'ont pas de sexe.

 

 

 

je suis aux anges, louant l’égrégore de ses pieuses caresses.

Séraphin de mon bonheur, tu es l’annonciateur de mon explosion.

Sonne les trompes, souffle la nouvelle de mes entrailles qui grondent.

Gabriel annonçait l'immaculée, la tienne sera maculée.

En jets de vie, je vais louer ta dextérité et l'infini que tu me fais découvrir.

Ta bouche les recevra t elle en obole de mon éruption ?

En ton sexe je veux les confier, mais chacun sait que les anges n'ont pas de sexe.

En coulées ma lave envahit tes lèvres.

J'embrasse donc ta superbe bouche pour que nos salives noient  mon explosion.

Mon goût et ton goût, sang et corps de la liturgie.

Sur l'autel de tes délices j'ai brûlé vif.

Les Anges ouvrent aussi  la porte des Enfers.

 

 

G models.jpg