Web Analytics Made Easy -
StatCounter

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2020

confinement: nu aux légumes

sans titre-.jpg

20:21 Publié dans DIVAGATION | Lien permanent | Commentaires (0)

confinement: nu aux légumes

91320104_578497366208162_9025103448684625920_n.jpg

20:20 Publié dans DIVAGATION | Lien permanent | Commentaires (0)

29/01/2020

je cherche un Homme

Diogène cherchait un Homme.

Je cherche une femme que Diogène qualifierait d'Homme.

Demain j'ai rendez vous avec une athénienne,

je viendrais au rendez vous avec une lampe à huile et comme Diogène je lui dirai que je cherche un Homme.

 

21:33 Publié dans DIVAGATION | Lien permanent | Commentaires (6)

21/01/2020

Axiome géométrique de l'amant polygone

Le triangle est une figure habituelle du couple, on parle de triangle amoureux;

 

           FEMME
MARI            AMOUREUX

 

Il aspire à être isocèle mais tend vers le rectangle.

J'ai testé pour ma part l’Hexaèdre, figure à 6  

 

               MARI

AMANT 1       AMOUREUX          

AMANT 2       MOI 

             FEMME

 

Puis le tout est devenu carré ;

MARI     FEMME
MOI      AMOUREUX 

 

Mais Rien n'est carré dans la vie, le mari a soupçonné la femme qui a eu peur de perdre le mari, elle l'a dit à l'amoureux, qui s'est retiré.

La femme ne voulait pas perdre l'amoureux, la peur dissipée, l'amoureux est revenu. La femme de culpabiliser d'avoir perdu l'amoureux n'a plus été capable de le tromper avec l'amant.

Elle a quitté l'amant.

Axiome de géométrie à usage d'un amant polygone:

L'amour est plus fort que le sexe, par deux points ne passe qu'une droite, tout amant polygone fini de coté

 

 

 

20:16 Publié dans DIVAGATION | Lien permanent | Commentaires (3)

21/12/2019

les jupes des filles

Même si j'aime regarder sous les jupes des filles c'est à l'Insu de mon plein gré que je suis parti avec la votre, j'espère que cette inadvertance fétichiste nous vous a pas mise à poil ?

Je ne voudrais pas avoir une réputation d'arsene Lupin des jupes celle d'agir sans queue ni tête est déjà bien lourde.

 

 

 

 

07/12/2019

Un seul draps vous manque et le monde est dépeuplé

Dans une note je vous avais expliqué la gestion de mes draps (note je suis dans de beaux draps) , mon absence de machine, la blanchisserie chez qui je confie rougissant les traces de nos orgasmes.

Ainsi donc à chaque séjour parisien, je porte des draps souillés et récupère des draps lavés. Certains blanchissent leurs détournements moi mes débordements.

La Bellevilloise les collecte et les rend vierge de toutes traces et elles sont nombreuses ; bave quand on plaque la bouche pour étouffer les cris, sperme coulant de la capote, sang , mouille, jus de cul, mais surtout le gel … greuuuuhhhh le plus indélébile.

Je troc un sac sale contre un paquet propre, j’y ajoute pour faire bon poids un billet.

Mais la dernière fois cette chaine bien huilée s’est cassée, j’ai troqué un sac chargé contre rien.

Oui rien, plus rien, mon paquet de linge a disparu chez le blanchisseur.

Vol par un fétichiste, destruction pour traces ineffaçables, saisie pour preuve ADN, perte ? Toutes les hypothèses sont ouvertes.

En attendant mon ADN et celui de quelques coquines sont quelque part dans paris !

Qui remarquera dans ces draps le champ de victoire, le lieu de temps de plaisirs, de partage, de perte de temps, d’abandon, de vie intense.

Ces draps sont comme les champs cataloniques, mythiques et oubliés.

Leur gloire git au fond d’une étagère parisienne et nul n’a su malgré l’enquête encours les retrouver.

On m’offre des draps équivalents, linceul de l’enquête comme pour acter leur perte définitive, mais comme le thé est meilleur dans une théière au fond chargé de centaine d’infusions, je sens que ces draps donneront moins de saveur à nos ébats.

Surtout je suis fidèle à mes draps, et foutre dans d’autres me donne un sentiment d’infidélité.

10:22 Publié dans DIVAGATION | Lien permanent | Commentaires (2)

05/10/2019

au vent mauvais

J ai ouvert les portes

J ai tombé les protections

Je me suis mis à nu

maintenant je grelotte

Et je m’en vais
Au vent mauvais
Qui m’emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

 

LRM_EXPORT_20190922_135138.jpg

 

 

01/06/2019

ce salaud

 

 

Mémoire qui s'efface

comme un dessin au soleil

mangé par le temps

ce salaud qui me vole tes couleurs

 

 




 

10:41 Publié dans DIVAGATION | Lien permanent | Commentaires (1)

25/05/2019

Il y a le manque

20190427_104923.jpg

 

Il y a le manque et cette pensée obsédante

Il y a le vide et cette pensée lancinante

Douleur de l’oubli

Douleur des envies

Il y a ces mots qui sont partis

Mots magiques, mots euphoriques

Trop vite, trop fort, trop haut

L’acmé, l’apothéose

Trajectoire parabolique

L’attraction ramène tout sur terre

A terre

En terre

Sous terre

Mots enfuis

Maux enfouis

Ennui d'heures vides d'eux

Affres de la perte d'y répondre

Les poser pour ne pas perdre la tête

 

 

 

19:20 Publié dans DIVAGATION | Lien permanent | Commentaires (0)

24/03/2019

Toute infidélité est une monogamie de l'instant

Toute infidélité est une monogamie de l instant, j ai été un grand amateur d instants, regrettant leurs fugacité, espérant n'avoir pas été qu'un instant pour l'autre.

Paradoxe du libertin qui aspire à détacher ses sentiments de son désir et qui désir secrètement des sentiments.

Esprit de contradiction ou tout simplement permanence d'une réalité psychologique intangible: toute relation avec une femme est une nostalgie de l amour maternel ?

L'amour physique comme reminiscence de l amour maternel ?

Le mot est le même les réalités différentes et pourtant cette confusion linguistique n'est pas anodine. Elle dit qu'on est toujours l'enfant qui ignore que sa mère et lui ne font pas qu'un.

Le libertinage comme régression infantile.

Mais lequel? celui compulsif et destructeur de don Juan ou celui jouisseur de casanova ?

Remarquons que Casanova a eu une mère absente et qu'il ne délaissait pas ses amantes après les avoir conquises.

La séduction était sincère et reconnaissante.

Le libertin sensible au désir serait il un enfant qui s'ignore ?

Ou un adulte qui veut rester enfant et qui délaisse les jouets pour des poupées ?

Il cherche à jouir mais au delà, retrouver le regard maternel qui apaise de la peur de l abandon.

Le libertin n est pas libre , ses liens sont juste plus enfoui dans l'intime.

Il fait fi des conventions liés par l'intime de ses souvenirs.

Il en a conscience et ne supporte pas les autres aliénations.

L enfer c'est les autres disait Sartre, les bastilles sont extérieures pensent le libertin.

Libre de celle ci il est prisonnier de lui même.

Le libertinage est un paradoxe et en avoir conscience une connaissance de soi.

 

 

 

 

14:28 Publié dans DIVAGATION | Lien permanent | Commentaires (0)

10/01/2019

Toute fin est une amputation

party.JPG

 

Toute fin est une amputation, il subsiste le membre fantôme, ce bras que l'on ressent alors qu'il n'est plus. Ce bras qui manque et qui virtuellement vit encore. Le fantôme de nous deux.

Le poète chante « temps suspend ton vol »

Le libertin « sentiment suspend ton vol, ne transforme pas le léger en lourd , les embrassades en reproches, les rires en pleurs."


L'esprit humain est ainsi fait qu'il ne sait pas cueillir le temps présent, il lui faut l'avenir. Mais l'avenir n'est-il pas la certitude de notre disparition ?

Le libertinage est une griserie pour éviter d'y penser mais il y a toujours un lendemain de fête.

02/01/2019

Arrgh ...

url9-610x344.jpeg

 

Je viens de jouir

merde déjà fini ... l'éternité devrait être vraiment éternelle 

19:21 Publié dans DIVAGATION | Lien permanent | Commentaires (0)

24/02/2018

A la coquine inconnue

coquine 17.jpg`

En me promenant sur le pont Alexandre III j'ai vu la seine en crue et ce pied à croquer, je les ai photographié et au développement m'est apparu le graphiti ...

 

 

14/01/2017

Paris la nuit

Alors que nous traversons Paris à l'heure du laitier, le calme de la ville et son manteau noir me fait penser aux magnifiques photos de Brassaï PARIS LA NUIT.

Magie surréaliste de la ville de nuit, de ses bas fonds, de ses joies tarifiées, de ses amusements interlopes.

Un Paris qui n'est plus et une nostalgie de l'ancien temps ?

Non ! Paris est eternel et le Paris de ces nuits existe encore, il suffit de rentrer tard le soir, accompagné et fatigué du TAKEN , des CHANDELLES pour le revivre encore.

Remonter les rue et croiser, les lampadaires de l'ile, les quais, la colonne de la bastille, le boulevard Beaumarchais, au bruit des talons , aux morsures du froid, au bonheur des corps qui ont jouis et des yeux qui ont fantasmés.

La poésie insolite et envoûtante de Paris de nuit

Alors pour ces instants nocturnes ou ultra matinaux, pour ces traversées de Paris, les photos de BrassaÏ sont comme comme des madeleines de Proust.

" Le surréalisme de mes images ne fut autre que le réel rendu fantastique par la vision. Je ne cherchais qu'à exprimer la réalité, car rien n'est plus surréel... Mon ambition fut toujours de faire voir un aspect de la vie quotidienne comme si nous la découvrions pour la première fois. "

Brassaï 


09/09/2016

L’inconnue du train

 

Capture d’écran 2016-08-25 à 22.40.03.png

 

Chapitre I

 

 

Une jolie brune dans un train, c’est commun.

Une jolie brune dans un train qui dort encore à son arrivée, c’est moins commun.

Une jolie brune dans un train qui dort encore à son arrivée et que vous tentez de réveiller est plus du tout commun.

Une jolie brune dans un train qui dort encore à son arrivée qui vous sourit quand vous la bousculez pour la réveiller, c’est rare.

Une jolie brune dans un train qui dort encore à son arrivée que vous réveillez et qui vous sourit et vous invite à dîner le lendemain cela n’arrive pas.

Sauf à moi ce jour-là …

 

Chapitre II

 

Quand l’inconnue du train vous propose vous l’inconnu, un merveilleux petit restaurant qui se trouve être à côté de chez vous - Hasard

Quand l’inconnue du Train parle de son ex amant, tycoon financier, et des médias et que votre ex sexote justement avec lui – Trouble

Quand l’inconnue du train vous trouve mignon mais veut faire un enfant – Mauvaise pioche

Quand l’inconnue du train ne vous donne plus signe de vie – Normal

 

Chapitre III

 

Deux ans écoulés, un SMS reçu d’un numéro anonyme :

« je suis dans le TGV et pense à notre incroyable rencontre, comment vas-tu ? »

728 jours écoulés c’est une mère célibataire qui m’invite à manger.

Bébé sur les genoux gazouillis et retrouvailles culinaires.

Bébé dans la poussette, nouveau repas le lendemain parce que c’est une évidence.

Vacances de la nounou et frustration du manque d’intimité possible.

 

Chapitre IV

 

Si par une journée caniculaire tu sautes dans un avion vers Londres la pluvieuse, pour y retrouver l’inconnue du train qui est seule sans son fils et évoque le champ des possibles.

Alors :

Prends la voiture

Prends l’avion

Prends le train

Mais oublie les capotes

Ce sera un lapin

 

Épilogue

 

Toute inconnue rit aux dépens de celui qui la réveille