Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/09/2010

sur le bout de la langue


par monts et par vaux , je coure vers elle,

elle que je ne connais point, mais qui demain sera mon elle

inconnue non encore eu comme chantait le poète tu m'intrigue et m'attire

te trouver et me retrouver

t'aimer et me poser

j'ai connu les stupres des libertins

j'ai pleuré à des adieux de quai

mais toujours j'ai espéré te rencontrer

je coure vers toi dans la nuit de mes envies

mais toi que fais tu ?

tu ignores que j'existe et tu ne liras peut être jamais ces mots

car inconnue qui m'aimerait et que j'aimerai

tu ignores tout de moi pour m'être inconnue.

Vite quitte tes habits d'inconnue

et toute nue deviens mon une

l'une et unique de mes nuits 

de celles qui font que l'on ne se sent plus inconnu

14/07/2010

7 %

 

 

 

IMG_4115.JPG

vue d'une boutique à new york

 

 

Le triolisme et l'échangisme font fantasmer les Français


Mercredi 16 juin 2010

 

Le sexe à trois serait l'un des fantasmes de nombreux Français, de même que l'échangisme entre couples, donc à quatre. Selon un sondage IFOP, ces pratique seraient de plus en plus acceptées, même si en réalité peu passent à l'acte ...

 

Faire l'amour en couple avec une autre personne, avoir une relation avec un autre couple, ou assister aux ébats de son ou sa partenaire avec une tierce personne ... L'échangisme ne se cantonne pas seulement aux mythiques orgies romaines où des dizaines de personnes s'adonnaient à des plaisirs charnels.

Une étude menée par l'institut IFOP s'est intéressée aux pratiques d'échangisme et de triolisme pratiquées, ou fantasmées, par les Français. Les résultats montrent que ces formes de sexualité ne sont pas si marginales et qu'elles sortent progressivement de l'ombre.

Aussi, le sexe à trois ferait fantasmer bon nombre de Français, en particulier de la gente masculine. En effet, près de deux hommes sur trois et un tiers des femmes aimeraient ou pourraient envisager une relation à trois avec deux personnes du sexe opposé. Toutefois, ceux qui sont passés à l'acte sont bien moins nombreux. Seul un homme sur dix et une femme sur vingt déclarent avoir déjà réalisé ce fantasme.

D'après les résultats de ce sondage, l'échangisme est également loin d'être le fantasme d'une minorité de personnes. Ainsi plus d'un homme sur trois (35 % des sondés) et 16 % des femmes en couple accepteraient un plan à quatre avec un autre couple si leur partenaire le leur suggérait !

Malgré ces résultats, l'échangisme reste une pratique minoritaire. Seuls 7 % des sondés ont déjà réalisé l'un de ces fantasmes. Il concerne davantage les hommes (11 % vs 5 % pour les femmes), quadragénaires. Par contre, la fréquence de personnes échangistes tend à chuter lorsque la relation de couple est stable.

Réalisée par l'institut IFOP pour le site netechangisme.com, spécialisé dans la rencontre libertine sur internet, cette enquête a porté sur 1020 personnes âgées de 18 à 69 ans.

 

cher amis membres du 7 % que dire ... je pensais que nous étions plus nombreux , cela me conforte dans l'idée que la lecture de ce lieu choquerait la plupart des 93 % de la population, la question est pourquoi cela est ainsi ?


 

 

 

16/06/2010

Lost in translation

 

tokyo jambes nuit.JPG

Ropponghi, Tokyo, dernier étage de la tour Mori, un soir de balade

 

 

 

Lost in translation. Dans les rues de Tokyo je me suis baigné. Les berges étaient emplies de naïades perchées sur des talons, alors j'ai pris mon filet et j'ai capturé ces perches. Comme un entomologiste j'ai compté les pattes, et puis les ai rangées dans une grande boîte noire pour aujourd'hui vous les afficher.

 

Mon assignation à résidence cesse, et les portes du ciel vont à nouveau s'ouvrir. Je chausse mes sandales ailées pour me poser bientôt en Suisse , à New York et à Londres. Les aventures vont reprendre, ma boîte à souvenirs se remplir. Je n'oublie pas là mon Loiret, et je rêve déjà aux nouvelles rencontres à faire, à celles à approfondir, aux rires prochains, au cœur qui bat, et pas seulement au rythme de la cravache.

 

L'ennui est mon ennemi. Sus à lui, et vive la vie.

 

13/06/2010

Infidèle

 

carte-de-fidelite-accueil.jpg

 

La jolie vendeuse prend ma carte de crédit et me demande si je ne veux pas la carte de fidélité du magasin.

Mon oeil s'illumine et de mon plus gourmand sourire je lui dis :

" c'est trés gentil mais je suis infidèle ...  "

 

 

 


21/04/2010

Enchères

vente.jpg

 

La vie n'est pas facile on prend des résolutions que l'on doit bafouer, nous rendant inconstant à nos décisions sous le regard de nos proches qui avaient acté l'héroïsme de notre promesse.

 

Des exemples il y a en a mille, encore un qui va me frapper, coquin de sort.

 

J'avais promis de ne plus faire de shopping, j'ai résisté à Tokyo, j'ai résisté à Marseille, je ne vais pas ce wek-end à la foire d'art contemporain Art Brussel, malgré que la délicieuse Laetitia m'y attende, mais là je ne pourrai plus, oui j'annonce que je vais craquer, que je suis faible à mes désirs, à mes envies.

 

Comme un mis au régime, affamé par la seule idée de cette restriction à venir, je vais me vautrer dans l'intempérance de mon comportement.

 

Comment résister à une vente aux enchères ? Les cris du vendeur, l'objet exhibé, la foule qui regarde, les prix qui partent, sages puis s'emballent, flambent, le triomphe de l'objet emporté, les gens qui vous regardent avec une pointe d'envie, la vanité de ce geste fou.

 

Mais le retour à la maison ; la présentation de votre achat, son regard réprobateur de la bourse du ménage gaspillée, dilapidée, les études des enfants mises en avant, le loyer, bref la quotidienneté qui vous est renvoyée comme opprobre à votre folie, pire votre égoïsme, l'insulte féminine suprême à l'attention de sa mâle moitié.

 

Alors que la vente aura lieu samedi soir  comment annoncer l'achat probable lundi ?

 

Pensez vous qu'une phrase comme celle là sera de nature à m'éviter des reproches de prodigalité ?

 

 " Chériiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie

plutôt que de remplacer le lave vaisselle en panne

je viens d'acheter cette charmante personne à une vente aux enchères de soumises ...  "


 

18/04/2010

vert campagne

 

690_093-1.jpg

Olaf martens

 

Vert et vert, des prés et des vaches, vallons hêtres et sapins, telle est la campagne, chère au cœur de ma compagne.

Une maison dans les champs, une route qui serpente, le temps n'existe plus, Il se compte en repas. Vue immuable de ce temps fixe, bloqué. La campagne repose de tout sauf des nerfs. Enfin en ce qui me concerne. Hyper actif bloqué je bous et siffle comme une théière anglaise.

Les jeux des enfants, les bonds du chien pour dérivatif. Ce temps étiré fait mal au dos, poses trop longues sur des fauteuils languis. Le temps fixe me fige, me raidit et me rabougrit, en rêve courir la ville jusqu'à tomber en pâmoison dans un lit garni à paname.

En rêve les lumières de la ville, en vie les envies de mes désirs. Ces rues que j'ai parcourues aux bras de toutes celles qui font que Paris m'est si cher. Chair de mes mémoires, cher d'avoir existé dans leurs cœurs le temps de ces passions. Le temps va et tout s'efface sauf ces mots qui figent dans ma mémoire ces rires et galipettes.

Ces mots qui sonnent et riment en poésie crue de non vécu, me révèlent à moi même tel que je ne pensais pas être.

Une année de plus, un trois à ma quarantaine, temps d'en être convaincu. 

 


 

07/04/2010

Par le petit trou

 

 

Photo 046.jpg

 Par le petit trou de la serrure  vous pourrez m' apercevoir

servi par une autochtone

comment dit on 

la sodomie de butterfly

En VO ?

 

Photo 354.jpg


http://www.deezer.com/listen-2466886

 

 

 

 

04/04/2010

Partir ...

 

 

89614_une-etec.jpg

 

 

Loin  ...

 

15/03/2010

Rencontre habillée

 

24013482_p.jpg

Montmartre, une heure du matin, un samedi soir.

 

Avec pour compagne la robe rouge d'un verre de vin, deux hommes seuls à une table de café.

 

Comme des loosers alcooliques esseulés à l'heure où les reins des amants généralement sont sollicités, ils devisent.

 

Nulle femme à leurs pieds, nulle main câline sur leurs intimités, leurs oreilles ne retentissent pas des cris en récompense de leur virilité.

 

Tout heureux ce soir là de ne pas baiser, pause amicale et complice dans la luxure de leur week end.

 

La serveuse gentiment courtisée ignore qu'elle sert deux joyeux coquins pour une fois rassasiés.

 

502 au millier de lectrices electrisées par la culture de sa bite exhibée et un dandy libertin aux bourses vidées de ses derniers achats.

 

Ils ne sont à ses yeux que deux clients encore vaguement interessés, rois nus de leurs virtuelles notoriétés qui pour la première fois se rencontrent habillés.

 

09/03/2010

Rouge et Noir

 

P1070823.JPG

 

 

 

Rouge de mon désir tu arbores le Noir de la tentation 

14/02/2010

joyeuse St Valentin

04/02/2010

Les Yeux de Claire

regard.jpg

 

L'éclair de tes yeux me transforme en clerc de tes voeux.

 

Tu voulais un mot, ma plume pour dire l'espoir que ceux ci nous lieront tous deux.

 

J'étais nuit et tu es lumière, Rêves de nos noces crépusculaires pour qu'à l'aube naisse une union, celle du beau et du diable.

 

Il fait clair en moi maintenant que ta lumière éclaire mon chemin, celui du désir de tes reins, de l'espoir de tes seins.

 

Clair obscur d'une chambre où deux corps se mêlent, s'hèlent et s'adonnent.

 

La lumière perce les claire-voies des volets jouant des ombres de nos soupirs.

 

Deux corps qui s'alanguissent de l'ivresse d'une extase, deux êtres qui fusionnent aux battements de leurs coeurs.

 

Claire, avant tes yeux j'étais dans l'obscurité maintenant à tout jamais j'en serai émerveillé.

 

Au clair de ma lune je t'ai rêvée mais Claire à ce jour tu n'existes pas.

 

Rêve éveillé d'un poète esseulé, confié par un coquin parfois désabusé.

28/01/2010

Haiku

 

7RGgy4cxijdmflbwEECT5DOPo1_500.jpg

 

 

 

 

 

Du noir de la nuit

Je rêve, ma main qui caresse

 son corps , qui languit

 

 

24/01/2010

Mes sept vérités n'en font qu'une

 


41104529_p.jpg

( photo contractuelle )

 

 

 

Lecteurs, notre dialogue n'a jamais cessé et en cela il est si précieux ! Point d'amour mais de la gourmandise et de la complicité. J'aime ce sentiment de liberté. J'aime ces échanges sur le plus intime.

Au-delà de la pudeur, la nudité, celle qui permet d'être soi, et non une image. J'aime cette communauté de l'ombre, pleine de respect où rien n'a à être dit car tout est vécu.

Elle est ivre de liberté, hébétée de nouveau et pourtant si sereine. Il n'y a pas d'infidélité, il n'y a que des rencontres ; d'un soir ou d'une vie, peu importe, pourvu que le dialogue ne cesse.

Alors oui, je suis ivre de jouir , ivre de vivre, et cette ivresse est si belle qu'il n'y a pas de gueule de bois.

Devant la feuille blanche, la griserie se mue en mots, chasse mes maux.

Mots de désirs, ou de souvenirs, contre ces maux de peur, celle de ne pas être à la hauteur de mes rêves. Angoisse du regret soignée par la volonté d'une mort sans remords.

Car la mort rôde dans nos jeux. C'est parce qu'elle existe qu'ils sont si précieux. Ce n'est pas du libertinage c'est une libération. Celle des chaînes de la peur, des convenances, de mes tabous.

Je plonge dans l'abîme des possibles, vers cet inconnu qui me donne vie et m'empêche de mourir d'ennui, de me détester d'une impuissance à agir, à conduire ma vie à l'étoile des rêves.

Désormais mes nuits sur l'écran de mes songes ne sont pas plus belles que mes jours, sous la lumière du vécu. Mes rêveries deviennent muses d'une poésie à vivre.

 

Il m'a été demandé sept vérités mais elles n'en font qu'une que je vous livre sous ces lignes.

 


 

08/01/2010

Annonciation


27052668.jpg

Un ange passe, un ange suce ...

Lorsque mi clos ses yeux se posent sur mon dard et que sa bouche happe ma hampe, je m’abandonne à ses caresses que j’aime appuyées.

Il monte et descend au gré de mes spasmes, affolant là ce qu'il apaise plus tard.

Sa bouche suave et infernale me brûle de tous mes plaisirs

thom stockton.jpg

 

 

Lascif je contemple livrant à ses lèvres mes dernières retenues.

Mon corps jouit du spectacle de ses caresses ;

de ce temps tendu où les battements de mon cœur rejoignent ceux de ma jouissance.

Sa main attise ce qu’elle enflamme,

ses doigts me pénètrent intimement fouillant mes entrailles pour mieux les faire bouillir. 

Mon corps est un gant que l'on enfile ou retire au gré de ses désirs.

Sa main pince mes seins au sang,

dhamane.jpg

 

je suis aux anges , louant l’égrégor de ses pieuses caresses.

Sheraphin de mon bonheur tu es l’annonciateur de mon explosion.

Sonne les trompes , souffle la nouvelle de mes entrailles qui grondent.

Gabriel annonçait l'immaculée , la tiennne sera maculée.

En jets de vie  je vais , louer  ta dextérité et l'infini que tu me fais découvrir.

Ta bouche les recevra t elle en obole de mon éruption ?

En ton sexe je veux les confier mais chacun sait que les anges n'ont pas de sexe.

 

 

 

je suis aux anges, louant l’égrégore de ses pieuses caresses.

Séraphin de mon bonheur, tu es l’annonciateur de mon explosion.

Sonne les trompes, souffle la nouvelle de mes entrailles qui grondent.

Gabriel annonçait l'immaculée, la tienne sera maculée.

En jets de vie, je vais louer ta dextérité et l'infini que tu me fais découvrir.

Ta bouche les recevra t elle en obole de mon éruption ?

En ton sexe je veux les confier, mais chacun sait que les anges n'ont pas de sexe.

En coulées ma lave envahit tes lèvres.

J'embrasse donc ta superbe bouche pour que nos salives noient  mon explosion.

Mon goût et ton goût, sang et corps de la liturgie.

Sur l'autel de tes délices j'ai brûlé vif.

Les Anges ouvrent aussi  la porte des Enfers.

 

 

G models.jpg