Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2011

Ma vie est elle une sculpture ?

Fontaine_Duchamp.jpg

 

 

 

Les vies sont comme les œuvres d'art, depuis que Marcel Duchamp a mis une pissotière au musée, toute existence, même de chiotte, peut être exposée, il suffit d'en trouver le piédestal.

Ma vie devient œuvre, je la sculpte en stature licencieuse.

Le sculpteur part du plein pour arriver au vide, comme Yves Klein dans l'exposition chez Iris Clerc.

 

 

saltz3-19-07-5.jpg


je suis parti du vide pour le remplir, comme Armand, chez la même Iris.

 

 

p3ZquK4qNpOWM6pOnymJPc.jpg


L'équilibre des deux devient oeuvre , qu'en est il du mien ?

Mon vide me désespère et rend abyssal mon mal.

Mon plein m'emplit mais m'agace de mes attentes.

Contradiction qui crée un déséquilibre, celui de la marche de l'homme si bien sculpté par Giacometti.

 

uomo-che-cammina-di-Alberto-Giacometti.jpg


C'est peut être cela la vie, marcher vers ses désirs et ne jamais s'arrêter comme la petite oeuvre  d'hans peter Feldmann qui oscille continuellement à ma porte , son titre :

l'homme qui court ...

 

 

DSC00759.JPG


 



25/03/2011

Petite annonce New Yorkaise

Je suis une belle (superbe, même) fille de 25 ans. Je m’exprime bien et j’ai de la classe. Je ne viens pas de New York. Je voudrais me marier avec un mec qui se fait au moins un demi million de dollars par an. Je sais bien que ça fait pas terrible, mais faut pas oublier qu’à New York, on est dans la classe moyenne quand on gagne au moins un million, alors je ne pense pas que je mets la barre trop haut.

Est-ce qu’il y a des mecs qui se font 500k ou plus sur ce site ? Est-ce que vous avez des femmes ? Est-ce que vous pourriez me donner des tuyaux ? Je suis sortie avec un gars qui bosse dans les affaires et qui se faisait dans les 200 – 250 000 dollars. Mais c’est là que je me plante, apparemment. 250 000 m’emmèneront pas du côté de Central Park Ouest (meilleur quartier de New York, ndlr). Je connais une femme dans mon club de yoga qui s’est mariée avec un banquier d’affaires et qui habite à Tribeca (quartier chic de Manhattan, ndlr), et elle n’est même pas aussi bien que moi, ni même si maligne que ça. Alors, pourquoi ça le fait avec elle ? qu’est ce que je peux faire pour y arriver comme elle ?

Voici mes questions, en particulier :

Vous, les mecs célibataires et riches, où est-ce que vous aimez bien aller ? Donnez-moi des noms de bars, restaurants, clubs de gym…

Qu’est ce que vous recherchez dans une nana ? Soyez francs, les mecs, je ne crains rien.

Est-ce que je dois cibler une tranche d’âge en particulier (j’ai 25 ans) ?

Pourquoi certaines des bonnes femmes qui mènent une vie de rêve du côté de l’Upper East Side ont l’air si banales ? J’en ai vu plein de ces bonnes femmes tartignolles  qui n’ont rien pour elles mariées à des types incroyablement riches. J’ai vu des nanas belles à tomber par terre toutes seules dans des bars. Qu’est ce qui cloche ?

Est-ce qu’il y a des professions spéciales dans lesquelles il faut que je cherche ? Avocats, banquiers d’affaires, médecins. Combien ces mecs gagnent en réalité ? Où est-ce qu’on peut les trouver ? Quand les mecs qui font dans les hedge funds sortent, où est-ce qu’ils vont ?

Comment choisissez-vous entre le mariage ou seulement une copine ? Moi, je veux UNIQUEMENT ME MARIER.

Merci de garder vos insultes pour vous. Ici je parle à cœur ouvert. La plupart des belles nanas sont superficielles ; moi, au moins, je dis la vérité. Je ne chercherais pas ce genre de mecs si je sentais que je ne faisais pas le poids sur tous les plans, physique, culture, classe, et même pour tenir une maison.

 

PostingID: 432279810

La REPONSE :

Chère Personne 432279810,

C’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai lu votre annonce, et j’ai réfléchi sérieusement à votre problème. Je vous propose l’analyse suivante pour expliquer votre embarras.

Tout d’abord, je ne vous ferai pas perdre votre temps, je rentre moi-même dans vos critères, puisque je gagne plus de 500 000 dollars par an. Cela dit, permettez-moi de vous expliquer comment je vois les choses :

Coupons court au baratin, ce que vous proposez, c’est un marché tout simple : vous apportez votre beauté de votre coté, et moi je fournis l’argent. Correct, simple. Mais là où le bats blesse, c’est que votre charme va se dégrader, alors que ma fortune va probablement continuer à augmenter… Donc, en termes économiques, vous êtes un actif qui se déprécie, tandis que moi, je suis un actif qui rapporte. Non seulement vous êtes un actif qui se déprécie, mais votre dépréciation s’accélère ! Laissez-moi vous expliquer : aujourd’hui, vous avez 25 ans, et vous allez probablement rester super sexy pendant les cinq prochaines années, mais de moins en  moins chaque année. Puis la dégradation va commencer. A 35 ans, vous ne vaudrez déjà plus un clou ! Donc, pour employer le langage de Wall Street, vous êtes ce que nous appelons une valeur spéculative, pas une valeur à conserver en portefeuille…et voilà où le bats blesse…

Mariage. Cela ne vaut pas le coup de « vous acheter » (puisque c’est ce que vous demandez), aussi je préfère la location. Au cas où vous m’estimeriez cruel, je voudrais vous dire la chose suivante. Si mon argent venait à disparaître, vous en feriez de même, aussi, lorsque votre charme va s’en aller, j’aurai besoin de pouvoir partir moi aussi. C’est aussi simple que cela. Donc le seul marché qui en vaille la peine, c’est qu’on sorte ensemble, mais pas le mariage.

De plus, j’ai vite appris quand j’ai commencé ce qu’est un marché performant. Alors, je me demande pourquoi une fille aussi superbe que vous, qui s’exprime bien et qui a de la classe, n’a pas été fichue de trouver son mec plein aux as. J’ai du mal à croire que si vous êtes si sublime que vous le dites, qu’un gars gagnant son demi million de dollars ne vous ait pas trouvée, même seulement pour un essai.

Avec tout ce que je vous ai dit, je pense que vous êtes dans la bonne direction : classique « bonne à prendre et à jeter ».

J’espère vous avoir été utile, et si vous souhaitez que nous envisagions un contrat quelconque, faites-le-moi savoir.

 

20/03/2011

baiser ou écrire il faut choisir

 

 

 

 

41104529_p.jpg

 

 

 

baiser ou écrire il faut choisir

c'est le printemps, alors j'ai choisi

pas de nouvelle note ce week end

13/03/2011

Mon chat est un patachon

 

IMG_1819.JPG

 

 

Mon chat se révèle être un sacré patachon :

 

Il se fait nourrir dans une autre maison.

A des fois un parfum de femme qui reste dans sa fourrure.

On l'a vu dans le jardin du voisin copuler avec une chatte puis la laisser et finir avec une autre.

 A la maison il ne fait que manger et des siestes entre deux virées dans le jardin du voisin.

 

Et pourtant ma compagne l'a fait castrer.

 

Je vais me garder de toute comparaison anthropomorphique mais vous croyez que c'est du mimétisme ?

 

pour le plaisir la tirade de pomponette ...

 

27/02/2011

bloc note du week end

Tout noter pour pas oublier

 

Vendredi, arrivée à 14 h orly

Kahina_paquet_algerie_t.jpg

 

 

la maison des trois thés pour ravitaillement en thé discussion avec le directeur de Maitre Tseng.

ses thés sont pire que de la drogue quand on y touche on peut plus decrocher.

 

UT_A002579003_LC.jpg

 

sandwich 15 h je file voir l'expo extraordinaire à la galerie In Situ  de Martin Dammann un allemand qui collectionne les photos de la deuxième guerre mondiale et compose des aquarelles géante.

 

j'aime ce coté morbide ..... vais je craquer sur une ?

 

berlin.jpg

 

je saute dans un taxi et me voilà au Marais , visite de la galerie G.B.AGENCY ( à coté du celebre café la perle   où john galliano insulte ses voisins,  puis de celle de Chantal Crousel , à l'honneur un artiste videaste Egyptien.

 

On m'amène en voiture espace République dans un ancien entrepôt de la chambre de commerce transformé en galerie ... superbe j'en ferai bien mon lieu de vie.

 

IMG_0401.JPG

 

 

 

 

17h20 haie ..... à 17h50 je dois être au café les grandes marches à Bastille ... vite le métro.

 

17h40 ouf j'y suis , je m'installe , mon inconnue doit arriver dans 10 mn , 10 mn exactement aprés une jolie jeune femme semble attendre " attendez vous quelqu'un à 17h50 mademoiselle ... "   " oui"

248057_190x125_.jpg

une heure trop courte passée .... elle file à ses fourneaux ayant invité des amis à manger ... snifff

 

10 mn plus tard ma logeuse sort du boulot et me rejoint, nous buvons.

 

Hop métro puis grimper l'escalier 5e étage ( faut que je me remette au sport) , nous devons sortir mais la demoiselle visiblement est contrariée de ma tempérance , je me retrouve dans son lit ....

le-bonheur-est-sous-la-couette.jpg

Finalement non pas besoin de sport

 

une heure plus tard douche et on file bras dessous bras dessus café Marly pour prendre un verre en attendant minuit.

 

cafe-marly-1.jpg

 

minuit , Club les Chandelles , une première superbe .... vraiment superbe une note peut être à venir, souvenir d'une paire de seins anonyme , qui bandaient sous ma langue.

 

090609_club_echangiste_les_chandelles_sexe_aspx_ss_image_le_lit_pompadour_jpg_569242485_north_660x393.jpg

                                                 ^

                                          nous étions là deuxiéme coussin  ( entre autre) 

 

3H30 nous sortons , taxi et couette

 

le-bonheur-est-sous-la-couette.jpg

 

sauf que ... bref couché à 4h30

 

réveillés 9h petite envie du matin

 

le-bonheur-est-sous-la-couette.jpg

recouchés

 

11h45  petite envie encore ...

le-bonheur-est-sous-la-couette.jpg

Douche et nous filons vers la brulerie verlet pour ses superbes cafés.

 

queue pour acheter , quelques mots échangés avec le patron et hop un petit café dans le godet

 

 

cafeverlet.jpg

 

et  derrière, la place vendome chez mon chausseur fétiche .... essayage .... craquage ( je suis un homme qui ne sais pas résister à mes envies)

hummmmm dans 2 mois elles seront prêtes.

 

12_corthay_arca_hermes_01.jpg

 

Metro vers saint germain des prés 15 h 30  les restau ne servent plus .... zut fait faim

hop la patisserie hugo et victor , l'un des deux nous reconnait ( on était déjà à son ouverture ), on papaute et repartons avec un mille feuilles vanille et un éclair aux clémentines.

hugo-victor-patisserie-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

un café à coté du Bon Marché nous dégustons ..... hummm orgasme buccal

 

min_1hvs1millefeuille11509.jpg

Véro ( oui la véropaillon nous appelle) on se retrouve et nous filons au café de la rue St Dominique , il pleut. ( nostalgie c'était l'endroit où jétais avec nuit rive gauche il y a trois ans, je lui envois un texto , elle me répond qu'elle se souvient trés bien ... )

17h30 on file , arrêt de la vitrine de Louboutin ( celle de cette note)

18h le Marais .... visite des galeries , des têtes connues , nous parlons artistes , expo à venir et foires ... un artiste,  remarqué , à suivre.

j'apprends qu'une jeune artiste norvégienne ida Ekblad,

 

ida_ekblad.jpg

( on ne médit pas .... je ne l'avais jamais vue avant mon achat ... nan ce n'est pas sa plastique qui m'a fait craquer ....)

 

achat d'il y a un an est prise dans une trés grande galerie de New York et va faire une expo à la biennal de Venise.

21h30 on file à l'épis d'or , sur le comptoir deux aumonières, crêpes et pommes caramelisées on les reserve ... ( trés bon bourgogne givry) , fin du repas, il fait froid coups de fatigue, nan il sera pas dit qu'on va se reposer.

 

 

photo_medium_lieu_p648_1.jpg

 

23H je file avec ma logeuse au Beverley le dernier cinéma porno vintage, 8 personnes dans la salle dont une en fauteuil roulant, dessins animés d'époque, film porno des années 70 , les mecs ont encore des poils et les chattes sont natures, même plus...  en forêt vierge ( y a que la forêt qui le restera) , nous nous levons et baisons un peu en levrette ... personne ne proteste ... mais la position est inconfortable

 

IMG_0417.JPG

IMG_0434.JPG

 

1h on rentre et dormons (oui ... direct ça arrive des fois peu c'est vrai avec mon hôtesse)

9h réveil hummm partie de jambes en l'air 

 

le-bonheur-est-sous-la-couette.jpg

 

elle me demande de la violence , la voilà giflée , étranglée et copieusement baisée... elle adore ( pardon à mon lectorat qui me croit tendre ... )

 

re réveil 11 H

 

ben bis répétita mais en douceur ... on est pas des bêtes quand même. ( mon lectorat est il réconcilié avec ce retour de la tendresse ?)

 

le-bonheur-est-sous-la-couette.jpg

 

12H 30 douche , thé et  traiteur libanais servis par une trés jolie  somptueuse serveuse libanaise

 

IMG_0435.JPG

 

arrrrgghhhhh heureusement que ma logeuse n'est pas officiellement jalouse , vive les Libertines.

14H un taxi je la laisse fondation Cartier , nous avons du vague à l'âme on évoque la prochaine rencontre peut être dans quinze jours

Orly m'attend .... et l'inorganisation d'Air France un jour de départ en vacances.

 

20/02/2011

Réflexion sur l'actualité

 

 

 

photo contractuelle de notre nouvel ambassadeur en tunisie

 

Pendant que l'histoire est en marche sous nos yeux, une réflexion me hante, je ne savais pas que copain d'avant c'était comme netechangisme.

 

Ps depuis notre diplomate s'est rhabillé et a perdu un ami

 

son lien

 

 

 

18/02/2011

Par une nuit à glacer les moineaux

40339521_p.jpg

Par une sombre nuit, à glacer les moineaux,  je t'ai retrouvée.

Tes cheveux de blé défaits et ta jupe retroussée.

De ton cul j'ai fait un brasero aux coups de mes fessées.

Le rouge côtoyait le blanc de ta peau striée par mes doigts effilés.

Le froid tétanisait la ville et tes membres tremblaient

Ce n'était pas la bise qui te secouait mais mes coups de fouet.

Ton cul offert, rouge sang à crier me faisait bander.

Alors de deux doigts j'ai écarté, puis j'ai leché et quand tu fus bien mouillée, j'ai visé ton oeillet.

Comme un sauvage, bougrement, foutrement, copieusement, sans ménagement  je t'ai enculée.

La besogne terminée sur tes draps je me suis essuyé ...

31/01/2011

sexiator

bubble.jpg

 

Lu dans la presse

 

"Un patient attaque mardi devant le tribunal de grande instance de Nantes le laboratoire britannique GlaxoSmithKline, dont il accuse un médicament, le Requip, de l'avoir rendu accro au sexe et au jeu.
L'homme, soigné pour la maladie de Parkison, avait vu son comportement changer radicalement, selon ses avocats, après l'administration en 2003 de cette préparation destinée à stimuler la production de dopamine.

Marié et père de deux enfants, ce Nantais  avait développé une addiction au jeu qui l'avait amené à dilapider les économies de son ménage et à commettre des vols, ainsi qu'une hypersexualité compulsive qui l'avait conduit à s'exhiber sur internet, à se travestir et à se faire violer.
Les troubles avaient cessé après l'arrêt du traitement en 2005, non sans avoir provoqué un déclassement professionnel et un "traumatisme psychologique majeur résultant directement des épisodes d'hypersexualité et de jeu pathologiques", selon les avocats, qui s'appuient sur plusieurs expertises."

 

je rassure mon lectorat qui lit ici le récit d'une hyperactivité sexuelle ( souvent suivi d'une longue période de jachère je précise) , mon exhibitionisme sur le net  ( merci laurent) , aucune lectrice ne m'a encore violé ! ( dommage ) et je ne joue pas ( si en 3 jours à Las Végas j'ai perdu 1 dollar ) , le traitement continue donc et mes aventures aussi, faut juste que je me mette à écrire et je suis furieusement feignant en ce moment.

 

 

22:28 Publié dans DIVAGATION | Lien permanent | Commentaires (9)

21/11/2010

CONTRADICTION

 

 

 

docteur_jekyll_et_mister_hyde.jpg

 


 

Au désir, plus cérébral que sexuel.

 

Au moment, plus sexuel que cérébral.

 

Dr. Jekyll et Mr. Hyde en somme.

 

 

08/11/2010

Libération sexuelle

Parce qu'il est fatiguant de toujours courir, parce que subir ces oui et ces non, ces vous me troublez mais je ne peux, ces je ne suis pas prête mais je vous désire, qu'attendre des heures sur netechangisme que l'on vous réponde enfin pour vous entendre dire (car elle est polie ce qui est rare sur netechangisme) que non merci elle ne veux pas vous parler puisqu'elle a 25 prétendants gaulés comme des dieux qui attendent son claquement de doigt, peut un jour décourager les mâles même les plus amoureux des femmes. Sachez, mesdames, que ceux-ci sont désormais armés pour ne plus être frustrés.

Le diktat de vos questionnements sur nos désirs va prendre fin. Les hommes ont un espoir d'autonomie sexuelle, un succédané de vous qui ne pose pas de questions, ne dit pas non, ne connaît pas l'usage du lapin, du silence, des tergiversations.

Mesdames, tremblez, votre pouvoir est fini.

Regardez votre ère disparaître car les hommes qui sont inventifs, mais longs, ont après 120 000 ans de joug enfin décidé de trouver la parade à leurs envies. 

A genoux femmes, pleurez de vos misères en voyant ce que l'homme a inventé pour se libérer.

 

 

 

 

 

Adam Reviews the Fleshlight Motion from Gizmodo on Vimeo.

 

Alors si vous ne voulez pas d'un monde où les mâles vous auront remplacé par des canettes, baisez simplement, sans chichis, directement, et vous verrez que les chôses simples sont les plus délicieuses.

 

Bon Ok

 

G mais aussi O et puis R, un peu J, surtout D et enfin L, M, P et T auront compris le message.

 

Oups j'oubliais W, B, N et U (désolé)

 

 

16/10/2010

Il pleut, temps triste des mauvaises nouvelles

 

tumblr_kp5c1qNlhm1qzpnn0o1_400.jpg

 

 

Il pleut, temps triste des mauvaises nouvelles, Je me présente au comptoir, deux jeunes femmes parlent, je donne mon nom, elles recherchent et plaisantent, mon ventre se serre, solitude de l’angoisse.

J’ai pourtant toujours été prudent mais la crainte là, s’empare de moi, devant le verdict qui m’attend, innocent qui doute de lui même, j’ai trop d’imagination pour être serein.

Elles ne trouvent pas et appellent le médecin, Il l'a gardé chez lui , mon visage s’empourpre, ça y est il faut payer, tu es à la caisse, un tel prix ne peut être réclamé au comptoir il lui faut, à sa son acquittement, un accompagnement médical.

Je regarde s’éloigner celle qui était au combiné et scrute la sortie de mon percepteur, quel sera le visage de la mauvaise nouvelle ? Autour de moi la vie, en moi le vide, temps qui s’alourdit.

La jeune femme revient seule, bruit de pas sur le pavé , elle a une enveloppe à la main et me la tend en s’excusant, par reflexe je lui dis une parole gentille qui résonne dans l’écho de mon angoisse.

Je scrute son visage impassible comme pour me rassurer du résultat.

Mains moites, gorge sèche, fessier contracté, j’ouvre l’enveloppe, mon regard cherche la seule mention qui me libérera ou m’effondrera…

La feuille est presque vide, du plein de mes recherches.

NEGATIF , Je trouve le mot,  écrit en lettres à peine plus grosses que le mot HIV.

Trois lettres dont la peur m'étreint. Peur irraisonnée et déraisonnable compte tenu des préservatifs toujours utilisés.

Frayeur qui cache plus un sentiment de culpabilité que j’avais cru terrassé.

Durant les lourdes minutes de cette attente j’ai vu les regards de ma femme et de mes enfants si le résultat eût été différent.

 

11/10/2010

Riche

 

 

tumblr_l862gnpBTs1qb0clqo1_500.jpg

 

 

On dit que l’on est riche que de ses amis,

comme un chercheur d'or j’ai beaucoup prospecté.

Comme un orpailleur je finirai pauvre.

Ces nuits sont des flambées d’alcool,

elles embrasent mais ne réchauffent pas.

 

03/10/2010

Piquez moi s'il vous plaît

 

kitonaplg.jpg
Dites si un jour je finis dans le look d'un latin séducteur , merci de me piquez 
non parce que l'air content et satisfait
la gourmette
et les cheveux bouclés et brillant c'est insupportable
le bouton de manchette dégrafé alors qu'il ne porte pas de poignets mousquetaires
c'est HORRIBLE
alors pourquoi montrer cette photo ?
pour illustrer ce qu'est une manche napolitaine ...
oui cousue sous l'épaule et pas par dessus
j'ai une telle veste achetée à Marseille aprés quelques coquineries mais grand dieu jamais je n'aurai ce look

 

 

30/09/2010

Like a Panda

Mon ADN m'a donné des yeux cernés, et mon âge a accentué ce cadeau.

Je donne ainsi l'image d'un homme aux nuits agitées, alors que seuls mes rêves (heu oui je n'ai pas que des nuits agités tout de même) le sont. Quoiqu'il en soit, pour ne pas finir comme cela

 

 

panda.jpg

 

(en plus le panda n'a aucune libido), il fallait réagir.


Des crèmes à ma rescousse !

La consultation des forums de discussion fut édifiante.  Les crèmes anti cernes sont des pompes à fric au prix du caviar, elles seraient inefficaces.

Après consultation et vérification auprès de l'ouvrage de référence, Les rides pour les nuls, ce phénomène est dû à un défaut de circulation à traiter comme les hémorroïdes, la meilleure crème étant préparation H.

Vous connaissez ? Mais si, la pub pour hémorroïdes avec le tabouret et les aïe aïe en fond sonore.

Me voilà à courir les pharmacies la trouver.

Mais elle n’est plus distribuée et je dois m'escrimer à faire comprendre que je ne veux pas de crème équivalente à :

effet anesthésiant ou effet confort

Même si la vendeuse qui l'a testée elle-même (tiens pourquoi aucun vendeur ne l'a testé lui-même, y aurait-il là aussi discrimination sexuelle ?) m'assure que ça fait un bien fou.

Je lui réponds que ce n'est pas pour mon cul mais pour mes yeux … et je passe pour un fou ...

 

19/09/2010

Réflexions post coïtales

 

meJGABq7wphikd7lljO2gGKeo1_500.jpg

 

Quatre jours à baiser quatre fois par jour et me voilà sex addict à me branler trois fois par jour pour ne pas hurler à la douleur d'un manque de jouissance.

 

Je ne reconnais plus celui que j'étais et qui durant des mois pouvait délaisser la chair dont je me demandais si elle valait bien les folies que certains faisaient.

 

Le même homme, et pourtant une porte s'est ouverte. S'étonner de la facilité pour la franchir,  s'apercevoir que l'on est considéré comme expérimenté en si peu de temps, comprendre le corps des femmes et son propre corps, s'étonner d'être capable de tant sans que le matin des marques d'excès apparaissent.

 

Comment définir cet homme qui a franchi cette porte ? Libertin oui mais ensuite ? Pervers affectif peut être, oxymore psychologique pour un paradoxe, la liberté et les sentiments.

A la fois chaînes et stimulants pour un homme qui a goûté à la liberté, et donc à la multiplicité.