Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/01/2008

quelques mots sur rien du tout

 17edf03a712f1457ee6903a44dbb9956.jpg

Retour sur le net après quelques jours loin des claviers, c’est la période des vœux et des résolutions faut il y sacrifier ?

 

Dans libertin je retiens libre, puisque ce blog est coquin qu’il soit aussi libertin,  libre de ses pensées et ses choix, cette liberté j’en jouis immédiatement devant vous en me refusant à la tradition des vœux et résolutions.

Chaque jour est un jour nouveau avec la vie qui va avec nul n’est plus important que l’autre.

 

Cette vie quotidienne qui fait la Vie, j’ai compris qu’il fallait la construire pour en faire un bel ouvrage, il faut que celui ci soit confortable mais cela ne fait pas tout, il faut de l’audace et de l’excitation, il faut des rencontres , il faut des désirs , des envies , des fantasmes, il faut parfois de l’attente, de la raison, de la frustration, il faut tous ces matériaux pour construire ce bâtiment qui abritera cette vie. L’ouvrage doit être harmonieux à l’intérieur pour l’être à l’extérieur, pour recevoir du plaisir, du bonheur et en donner.

Mais je sais maintenant qu’il faut à tout jamais bannir les regrets et les remords, poursuivre sa route d’équilibriste ne pas faire souffrir mais jouir des instants et du temps qui passe, alors oui un jour il faudra que j’en fasse le bilan mais pas maintenant encore une minute monsieur le bourreau , le seul vœux que je formule est que ce jour là ,je pourrai me retourner et dire que cela valait la peine.

La photo est de Tony Ward  , J’y vois une femme qui tourne ses fesses à l’ancienne année mais on se nourrit aussi du temps passé , c’est ce que symbolise à mes yeux le plaisir que le modèle se donne et nous donne à deviner, à moi de le construire.