Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2013

Tour de galeries

Visite des galeries du Marais ce week-end et vous allez voir que le sexe n’est toujours pas loin.

La galerie JOUSSE tout d’abord,

Bon que dire un artiste fait des maquettes des maisons des grands hommes (on voit le garage de Steve Jobs) et les fait réaliser en 3D par une imprimante ,  il les pose sur un socle et l’on obtient un petit village de maisons des grands hommes, à l’heure où le tombeau des grands hommes ( la patrie est reconnaissante ) est en réfection , notre artiste fait un panthéon des maisons des grands hommes.

 

IMG_2062.JPG

 

Je suis dubitatif et je passe.

Direction la galerie TORI, une belle œuvre de conceptuels historiques Général Idea, composée de ballon qui flottent au mur , d’un système qui éclaire du sol au mur puisque les lumières du plafond sont occultées par les ballons

En face une toile monochrome , mais avec un zeste d’humour puisque qu’il y est peint comme une intervention facétieuse, un sourire.

 

IMG_2068.jpg

 

L’assistante de galeriste discute avec des amis, je pose deux fois la question de qui est l’œuvre elle ne daigne pas répondre, mon amie accompagnatrice perd patience et quitte la galerie, dommage pour elle c’est la conseillère achat d’une prestigieuse fondation,  certaines oublient qu’une galerie d’art est une boutique et néglige trop les inconnus …

Nous allons chez Perrotin le galeriste mode de Paris. là superbement mis en valeur des tableaux à la chromatique évoluante de Peter Vermeech, artiste belge d’une quarantaine d’année, c’est beau et depuis que c’est chez Perrotin hors de prix.

Une certaine fierté s’empare de moi, j’ai failli acheter une toile avant qu’il ne devienne mode … je sais j’ai l’égo qui se dilate, rires

IMG_2073.jpg

IMG_2072.JPG

 

Nous visitons les autres parties de la galerie, les boules de verres en sculpture d’Othoniel , décoratif mais nul , les céramiques de       ,  moche et morbide. Souvent d’ailleurs les artistes modes croient que leur art doit être moche et morbide mais n’est pas un grand artiste du moche et morbide qui peut … là il peut rien c’est du vrai moche morbide sans talent.

Place à la galerie Anne Barraut,

Une belle expo de dessins, TOPOR , KILLOFER pour ceux qui m’ont intéressés

Très beaux dessins de killofer qui me rappelle mon activité du matin, ben oui quoi pour baiser en profitant de la vue sur les toits de Paris.

 

IMG_2079.JPG

Celui de Topor, le soir , en plus faire le cochon avec une feuj le Bethdin va hurler.

IMG_2077.jpg

 

 

 

 

Direction la superbe Galerie de Thadeus ROPAC. Peut être celle où les aménagements sont les plus raffinés .L’escalier en métal est une tuerie de beauté et de perfection, amateurs de beaux escaliers courrez y.

Là une confrontation Picabia à mon sens artiste de second rang dans la période retenue avec SALLE.

BOAF dirons nous même si  le sexe y est encore présent, pour preuve :

IMG_2107.jpg

( Salle)

IMG_2109.jpg

(picabia)

Après ces tableaux vite un peu de conceptuel, avec la superbe expo chez Yvon LAMBERT de Robert BARRY des mots projetés sur des images et des films , c’est pur , sec sans erreur du très bel art qui tient le temps.

Conversation délicieuse avec le sous directeur nouvellement installé en France avec qui j’avais discuté cet été à Berlin , le monde de l’art est tout petit et le Mercato s’y pratique aussi.

Surtout me voilà à nouveau Grata dans cette galerie où ma dernière visite avec une coquine a entrainé l’effondrement de l’œuvre d’art et la fermeture de la galerie …

Nous visitons la Galerie XIPAS où Valérie Jouve photographie des vues des territoires palestiniens avec le mur et les colonies juives.

Bon aucun intérêt photographique, le propos est éculé, il a été traité des dizaines de fois, nous sommes dans le lieu commun et la bien pensance la plus rebattue, bon sang faire de l’art c’est pas copier et enfiler des lieux communs !

Il faut bousculer et changer le regard du visiteur, là on baille et on ferme de l’œil.

Nous allons chez Chantal CROUSEL ou une expo d’un jeune Français nous est expliqué brillamment par l’assistant.

Il est fort mais sa force ne parvient pas à rendre le travail de cet artiste intéressant, décidément il faut quand même que les œuvres aient aussi de la force autonome.

Une porte entrebâillée, j’y entre et là enfin du plaisir une statue de ce superbe artiste DANH VO.

Danh Vo .  JULY, IV, MDCCLXXVI . 2011.jpeg

Lui, le boat people a décidé de faire une folle œuvre d’art. Il fait reproduire à l’échelle 1 la peau de cuivre de la statue de la liberté, et des bouts de cette statue démembrée sont vendus.

Là c’était des bout de la chevelure, c’est beau poétique, politique pas comme Valerie Jouve , plus subtilement , j’adore … mais hors mon budget , frustration quand tu nous tiens.

Le temps passe VITE  et je file chez marian Goodman. Là une très belle artiste de 40 ans expose, Julie Mérethu

C’est beau je ne peux pas décrire,  mais j’adore, je connais le travail de cet artiste depuis presque 10 ans je l’avais découvert sur un livre, elle est devenue star, collectionnée par les stars des collectionneurs, PINAULT , ARNAULT , COHEN à new York, etc … une artiste pour collectionneurs lourds lourds mais pas bling bling , vous me comprenez ?

 

Mehretu_2.jpeg

 

Dans l’assistance le public et les collectionneurs ou conservateurs de musée succeptibles d’acheter.

Pour les distinguer  et reconnaître les seconds, c’est simple, suivez les jeunes assistantes galeristes, elles  n’ont d’yeux que pour eux, impossible de pénétrer dans certaines salles où les tableaux les plus confidentiels sont montrés.

On me touche le bras, une femme me dit « vous me reconnaissez, j’ai coupé mes cheveux on s’est vu à S … « 

« oui bien sur , vous êtes la galeriste de … »

Il se trouve que mon interlocutrice est la galeriste allemande de l’artiste, son amie aussi.

C’est elle qui l’a découverte à la sortie de son école d’art, j’ai droit à une visite en règle commentée, accès à toutes les œuvres, on me dit les prix ( le prix d’un 40 m2 à paris) et on me présente même l’artiste !

 

imgres.jpeg

 

( ne vous fiez pas à la photo ce n'est pas son physique qui me fait l'aimer , elle est lesbienne)

Mais je dois filer un autre vernissage à faire avant qu’il soit 21 heure, heure où ma feuj doit me rejoindre pour un verre avec un couple d’amis et plus si affinités ( bon je dévoile un peu la suite de mon week-end , il y a eu affinités)

 

 

 

 

Commentaires

Pfiou... tout ça en une apres midi ! C'est toujours aussi intéressant de te suivre de galerie en galerie.
Les morceaux de la pseudo statue de la Liberté sont magnifiques en effet, mais un peu grands.
Sinon, belle galeriste, Picabia pas mal du tout, Yvon Lambert... rire.
Quant à enfiler des lieux communs... tu n'es donc pas artiste ? :p

Écrit par : Emeline | 20/02/2013

heuuuuuu en tant que trollette non artistique ....il est de mon devoir de vous dire que:
le nom s'écrit Julie Mehretu ....
je la connais pas , bien évidemment, mais comme l'image était trop petite ; suis allée chercher d'autres photos d'oeuvres : c'est fort ! Pour moi qui ressens sans comprendre, ce sont des mondes hyper complexes , déstructurés, avec une dynamique et une énergie prenante.

merci de cette découverte , comme une impression de voir "le jardin des délices" version architecturale et S.F. lol

Écrit par : MarieMouillette | 21/02/2013

C'est d'un ennuis ....
Je préférerais les avoirs sur mes murs chez moi...lol

Écrit par : s | 21/02/2013

emeline

tu comprends pourquoi je suis toujours sur les rotules et en retard

marie

arghhhh même là je fais des Fôtes

s

les ballons au plafond aussi ?

Écrit par : waid | 21/02/2013

Oh mais je sais bien, oui. Mais ça n’empêche pas que j'ai envie de t’étriper sur le moment :)

Écrit par : Emeline | 22/02/2013

Suis passée à la galerie Tori, sauf que les ballons étaient au sol, j'aime les œuvres qui se transforment avec le temps.
Sinon il y avait une super installation à la galerie Alberta Pane, formes organiques envahissantes, sublimes de légèreté de Michelangelo Penso, de l'art in situ intelligent :

http://www.galeriealbertapane.com/

Pour d'autres photos (3ème photo) :

http://www.danielecapra.com/texts/tree_strategy/pic/

C'était un gros coup de coeur !

(sinon, à conseiller : l'expo de d'Agata au Bal, mais faut pas être en période de spleen !)

Merci pour Perrotin, j'ai raté pourtant je suis passée à côté, fuck ! Ça avait l'air sublime !

Bises ma poule

Écrit par : VéroPapillon | 22/02/2013

Je me permets de compléter ce tour d'horizon de l'actualité artistique parisienne en signalant que la jeune galerie Backslash, malgré sa programmation inégale, est un remarquable point de chute pour s'y livrer au mélange des genres en galante compagnie. Un large espace d'exposition, situé à l'étage, éloigné du personnel installé en rez de chaussée, un coin en angle mort par rapport à l'escalier et cerise sur le gâteau... un canapé !!! Merci les filles.

Écrit par : F | 24/02/2013

emeline

pfeuuuu ....

vero

sur les ballons se sont dégonflés ... tu as marché au milieu alors

j'ai vu l'expo de la galerie alberta pane oui une structure en tube qui prend tout l'espace.

je te conseil une belle expo de michael snow pas loin à la galerie martine aboucaya rue st anastase c'est poétique à souhait

pour perrotin dommage , j'ai reçu une preview de la prochaine expo .... boaf boaf

F

merci pour cette adresse j'avoue que je ne connaissais pas il est vrai que cette galerie ne semble pas dans le cercle de celles que je fréquente, tant mieux je vais pouvoir y tester à souhait le canapé car pour l'adresse de martine aboucaya dont tu m'avais parlé , là je peux pas quoi que connaissant trés bien martine je crois que ça la ferait pas mal rire , mais ma réputation de collectionneur sérieux sera à tout jamais détruite lol

Écrit par : waid | 25/02/2013

Les commentaires sont fermés.