Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/12/2015

l'oeuvre au noir

 

vanites6_nicor.jpg

 

 

Poser mes doigts sur le clavier noir.

Ne savoir que dire tant mon esprit ivre de doutes tangue.

Parler de mes désirs, de mes souvenirs ?

Laisser une trace de cette heure de vague à l’âme ?

Je flotte sur une mer qui n’est pas de sargasse.

Partagé par une envie de sérieux et des rêves d’orgies.

A moins que je ne rêve d’une orgie sérieuse ?

Ecrire pour ne rien dire

Et si ce blog m’avait caché de moi même ?

Mais encore faut il savoir quel moi même.

Je regarde le crane de la vanité et je l’interroge

Comme tout mort il est muet , décapité.

Ombre qui plane noire et pourtant qui excite à la vie.

En exil loin de moi.

Ecrire, ne pas relire, comme un râle incontrôlé.

Juste un vague à l’âme de fin d’année …

21:39 Publié dans DIVAGATION | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Tu finira bien par trouver...

Écrit par : Emeline | 28/12/2015

Tu finira bien par trouver...

Écrit par : Emeline | 28/12/2015

Emeline

Wait and see ;)

Écrit par : waid | 28/12/2015

Meme "noir" votre plume a du talent

Écrit par : Camelia | 30/12/2015

Nos pensées sont parfois nos ennemies!
Meilleurs vœux pour l'année 2016.

Écrit par : Fermina | 01/01/2016

camelia

merci pour le compliment

fermina

2016 commence très bien ;)

Écrit par : waid | 12/01/2016

J'ai lu ;)

Écrit par : Fermina | 25/01/2016

Fermina

C'est bien et ?

Écrit par : Waid | 27/01/2016

Et je vais de ce pas faire un commentaire sur "sex lag"

Écrit par : Fermina | 03/02/2016

Les commentaires sont fermés.