Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/02/2016

Roselyne

Roselyne est une jolie femme, fin de vingtaine, au fessier à la Rubens , d'un port altier qui lui donne un air hautin et aristocratique.

Helmutt Newton est le photographe de l'érotisme glamour, mâtiné de fétichisme, ses femmes sont toutes en jambes, seins arrogants, regards durs, talons hauts ou accessoires pour le fétichisme, il est adulé des grands magazines et shoot les beautés anonymes ou célèbres de la planète.

Helmutt obtient l'accord de Roselyne et ils vont shooter au château d'Arcangues chez Guy D'Arcangues, 8e marquis d'Iranda, illustre famille Basque.

Le Marquis est un homme de culture, poète, portant beau, golfeur émérite, journaliste à Paris-Match, Vogue, Adam, Jours de France dans les années 1960.

Les deux hommes se connaissent donc, ils partagent le gout des belles femmes, le château reconstruit en 1900 sera l'écrin des photos, décor fastueux de bois, d'escalier somptueux de livres rares,de canapés profonds.

Le corps de Roselyne habillé d'une robe noire très ouverte sera le personnage de la pièce muette à créer.

Le tout confère une puissance érotique extrême, luxe, tradition, corps qui se dénude comme une invite à l'extase pulsionnelle.

La séance est une absolue réussite et les images s'arrachent dans de nombreux ouvrages, des retirages se vendent aux enchères 25 000 euros chez Christies.

40 ans ont passé Helmutt Newton né en 1920 est mort, la beauté de Roselyne aussi, qu'est elle devenue ? je ne sais, mais elle ne supporte plus de voir sa plastique passée s'exposer sur tous les table books de la planète.

Elle entame un procès à la fondation Newton et à plusieurs éditeurs pour atteinte à son droit à l'image, car son cul lui appartient et elle entend en partager le fruit et réclamer à tout ceux qui ont fait tant d'argent à son insu une part de cette fortune.

Le procès à lieu à Paris, Roselyne est française.

Sous les plafonds surchargés d'or et dans les murs qui ont vu les grands procès de Zola avec j'accuse à Pétain à la libération, les juges se penchent sur les photos de Roselyne, emportent ils le soir chez eux les images d'Helmutt pour mieux juger, qu'en ont pensé leurs femmes, je ne sais ?

Mais il viennent de juger en la faveur de la fondation pour rejetter toutes les demandes de Roselyne, on ne la reconnait pas assez sur plusieurs de ces clichés  selon eux et pour ceux où on la reconnait, elle avait donné son autorisation.

Le corps de Roselyne figé dans le temps appartient juridiquement et commercialement pour cette séance à Helmutt Newton qui peut en disposer au profit d'éditeurs pour notre plus grand bonheur, leurs plus grand bénéfice,et la plus grande frustration de Roselyne.

Roselyne n'aura rien juste la gloire de son corps qui au delà des années continue d'exciter les imaginations par l'érotisme qui se dégage des photos de l'immense Helmutt Newton. 

 

1cb747726348d39dc1afc2b448f99bbe.jpg

51Mqqktj8pL.jpg

 

a579417a94011cbdb4281a6521573c83.jpg

newton-helmut-1920-2004-german-roselyne-chateau-d-arcangues-2089796.jpg

 

roselyne-chateau-d-arcangues-1975.jpg

helmut_newton_roselyne_at_arcangues_1975_d5544757h.jpg

91-26.jpg

Commentaires

J'adore Helmutt Newton. Ses photos reflètent toujours des femmes sûres de leur pouvoir de séduction, superbes, impériales et dures comme vous dites. Je ne connaissais pas ce set. Très charmant, surtout celle de l'escalier et du sofa.

En Belgique, nous avions Marc Lagrange, qui nous a quitté trop tôt fin de l'année passée dans un accident de moto. Vous devez sans doute connaître ses travaux, c'est dans un style fort similaire, avec une touche néo-païenne en plus.

Écrit par : Pierre | 13/03/2016

Les commentaires sont fermés.