Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2008

elle est là , et , si

3a00e6e54ba7e453790351b94df22889.jpg
andres serrano ,  série Church , pour la métaphore.
-------------------

Elle est là et me fait mal, comme une boule dans le ventre, comme une main qui enserre la gorge, comme un bourdonnement dans le cerveau.

Elle est là et je ne la voulais pas.

Elle est là et je n’y puis rien.

Si, me dire que je suis un rien puisqu’elle est là.

Si, me dire que je suis humain puisqu’elle est là.

Si, me dire que je vais écrire ces mots et qu’elle disparaîtra.

Commentaires

Laisse la s'exprimer librement, crie la s'il le faut et tu verras, elle perdra de sa puissance, elle fondra et se diluera dans la terre qu'elle fécondera pour renaitre autrement... Ne la laisse pas te coloniser, tu es plus fort qu'elle.

Écrit par : Gicerilla | 18/01/2008

Je ne peux que t'accompagner à tenter de la vomir cette boule...

Écrit par : La Sorcière | 19/01/2008

Je vais être moins "poétique" que mes collègues bloggesques mais elle ne part jamais. Elle reste enfouie, parfois longtemps mais elle fait partie de votre être.

Écrit par : Mademoiselle I. | 19/01/2008

J'ai en effet le même sentiment que mademoiselle. Pour ma part elle se carracterise parfois par par des marques de secheresse prédominant sur le visage qui compensent surement l'exces d'humidité de mon coeur.

Écrit par : jori | 19/01/2008

"Aie toujours une part de vide,
Si tu souhaites recevoir,
Creuse toi, fût-ce de souffrance,
Si au bord du rêve on t'attend.

Et partout, la senteur
Et la communion des mélanges
Avec la sensation des êtres
Conçus pour éprouver la vie." Charles Minetti

Un cadeau poèmes pour toi, Bises Marie

Écrit par : MarieM | 20/01/2008

De passage...
Elle est là dans les moments à émotions fortes, les bons comme les mauvais. Nous ne pouvons que la comprendre puisque nous la vivons aussi. Je l'ai eu, il y a une semaine...
Elle passe, elle doit passer...

Écrit par : LDP | 20/01/2008

essayer de l'apprivoiser...
comme on apprivoise son ombre..
pour qu'elle desserre son étreinte
respirer.. se centrer, avec elle à nos cotés..
comme une drôle d'invitée qu'on ne peut mettre dehors
on sait faire ca avec des gens, pourquoi ne pas essayer avec certaines de nos émotions
y a des fois..où ça marche ;)
mes amitiés virtuelles

Écrit par : alexa... | 20/01/2008

@ à vous tous

merci pour vos mots , votre présence , vos attentions, grace à eux la blogosphere est une petite communauté.

Écrit par : waid | 22/01/2008

Elle est là... Toute petite, parfois grosse, grosse, grosse...

L'apprivoiser, la donner aux autres pour qu'ils en prennent un morceau, un bout, une partie(ça me rappelle quelqu'un !!!)

Et puis vivre avec....

Écrit par : Fée d'Hiver | 22/01/2008

Les commentaires sont fermés.