Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/11/2009

l'amer nocturne d'absence d'étincelle

 

L'amer nocturne d'absence d'étincelle

 

Je garde de cette nuit un goût amer contre moi-même, m'interrogeant même sur le plaisir sexuel.
 
Sans ces instants d'excitation, de complicité, j'avoue que cela m'a ennuyé. 
 
Et je me dis à quoi bon toute cette énergie ? 

Cette roue, ce jeu de paon.
 
A quoi bon pour seulement cela. Ton plaisir n'est pas aussi grand.
 
Non que cette rencontre n'aurait pas du être à mon goût.
 
Tout y présidait au contraire. Sa beauté, sa classe, son intelligence, sa culture, tout sauf l’essentiel, l'étincelle.

 

Alors pourquoi malgré son évidente absence, être allé jusqu'au bout?

 

Un peu de colère contre moi-même, un peu de dégoût aussi.

 

Mes débordements libertins me font découvrir mes ressorts profonds.
 
Plus séduction que pénétration.

Moins queutard qu'affectif.
 
Plus jouisseur que baiseur.
 
Moins séducteur que fragile.

 

 

Commentaires

Trouver sa limite et ne pas la dépasser sous prétexte qu'on ne peut reculer, qu'on ne veut pas blesser. Si l'échange n'est pas là, consenti, plein d'envies, il faut savoir dire non, écouter ce que nous dit notre âme, oublieux pour une fois de la bienséance ou de la performance. Vous l'avez rencontrée pour la première fois, vous ne l'oublierez pas, il ne le faut pas. Faux pas. Vous êtes un mec bien. Ne vous forcez plus, jamais !

Écrit par : Gicerilla | 11/11/2009

Je me faisais la même réflexion au féminin il y a peu...
Ne changez rien, vous êtes attachant tout autant que joueur et espiègle !

(non, je ne parle pas d'un chiot ou d'un chaton, m'enfin, quel lexique peu adapté... mais c'est pourtant le seul pertinent qui soit à ma disposition ! ;-))

Écrit par : Selina | 11/11/2009

Tout à fait d'accord avec Selina, ne change rien surtout ! :)
(essaie juste de mieux... cibler ? pas facile, je te l'accorde)

Écrit par : Emeline | 11/11/2009

Il semblerait donc que nous passion toutes et tous par là...
On n'a jamais fini d'apprendre l'art délicat et vertigineux du Non

Écrit par : Le Gabian | 12/11/2009

On a tous des moments de faiblesse, des baisses de vigilance, des instants où l'envie brute occulte les signaux qu'on aurait du percevoir.
A chaque fois, a posteriori, je me suis dit que j'aurais du écouter mon intuition qui me disait que ce n'était pas une bonne idée.

Et je plussoie le Gabian ... l'art du non est très loin d'être acquis ...

Écrit par : Quine | 12/11/2009

Cela arrive forcement une fois. Il y a cette erreur "d"aller au bout" que l'on fait tous, dans les rencontres que vous faites mais dans des rencontres plus "normale" cela arrive.
Comme ces dames t'es un mec bien, et je suis persuadé que vous saurez vous expliquer les ressorts qui ont fait que cette nuit la fut douce amer.

Écrit par : X-Addict | 12/11/2009

gicerilla

je ne me suis pas forcé , je me suis déçu en fait, déçu de ne pas avoir écouté mon jiminy cricket , celui ci qui te dis n'insiste pas.

non que la nuit ne fut pas trés hot, elle le fut mais il y manquait l'essentiel , son liant, la tendresse, la complicité, un instant d'amour.

selina

a si tu te fais la reflexion au feminin toi aussi , c'est peut être un probleme de femme , dois je changer d'orientation ?

j'aime les chats , petit j'avais une chatte siamoise

emeline

mais si je dois changer , je voudrais être plus musclé , mais je suis affreusement feineant

le gabian

oh dans mon cas , ce n'était pas l'art de dire non , c'était celui de s'abstenir tout simplement, d'ailleurs si j'avais dis non , je crois que je ne l'aurais pas bléssé , peut être même soulagée, je suis sur qu'elle a pensé de même.C'est chose là c'est à deux qu'on les ressent.

quine

et bien tu te mets à plussoyer maintenant , c'est du propre ça ;)

x addict

je m'allonge sur le divan et je m'analyse , hummmm peut être que si evea venait à mes cotés, la verité en moi turgeterait

Écrit par : waid | 12/11/2009

Mais non, tu sera tout dur après, ce n'est pas confortable ; et puis ça ne collerait pas avec ton image de bourgeois libertin. :)

Écrit par : Emeline | 12/11/2009

Ah il existe donc, outre l'Art de Dire Non, un Art de s'Abstenir. Une nuance essentielle que j'ignorais. Ce qui confirme que l'on n'a jamais fini d'apprendre :-)

Écrit par : Le Gabian | 12/11/2009

savoir dire "non", savoir dire "stop"...pas si facile...
mai comme c'est bien écrit, Mr Waid!

Écrit par : enfantgate | 12/11/2009

savoir dire "non", savoir dire "stop"...pas si facile...
mai comme c'est bien écrit, Mr Waid!

Écrit par : enfantgate | 12/11/2009

Comme un enfant, faut parfois tomber pour réaliser qu'on peut se faire du mal :-) si on ne fait jamais d'erreur on ne peut pas en prendre conscience. Tu en as tiré tes propres conclusions : un jouisseur fragile, l'image est plutôt sympathique.

Écrit par : Bougrenette | 12/11/2009

emeline

bourgeois libertin , non mais ça merite une féssée ça

le gabian

se mettre à sa table de lecture et apprendre ;)

Enfant gaté

merci pour le compliment

mais attention je ne fut pas violé , c'est moi qui fut l'affreux seducteur

bougrenette

merci pour l'image , et si en plus je suis sage comme une image ( non cui je parle pas de toi) je serai le parfaitway gendre , l'horreur , rire

Écrit par : waid | 12/11/2009

Tous le prétextes sont bons pour s'entraîner... :)

Écrit par : Emeline | 12/11/2009

Décidément, les ressources de cette table sont infinies... :-)

Écrit par : Le Gabian | 12/11/2009

emeline

je crains de perdre l'habitude je suis si négligé si tu savais

le gabian

c'est une conversation à baton rompu autour de la table

Écrit par : waid | 12/11/2009

Ne m'en parle pas, une horreur en ce moment ! ;)

Écrit par : Emeline | 12/11/2009

Le plus dur, je suis d'accord avec toi, c'est pas le sexe, mais l'étincelle ! Il faut qu'il y ai les deux, l'un ne peut fonctionner sans l'autre...
J'aime ce que tu as écrit, bien dit.

Écrit par : VéroPapillon | 12/11/2009

emeline

fondons un club des négligés

vero

merci ça me touche

Écrit par : waid | 12/11/2009

C'est en dépassant ses limites qu'on apprend à les connaître...

Écrit par : Netzah | 12/11/2009

Oui mais... si dans le club des négligés, nous prenons soin les uns des autres, le club n'aura alors plus de raison d'être ?

Écrit par : Emeline | 12/11/2009

Ce texte m'a touchée : les limites de soi... c'est si humain. Et bien écrit. C'est un beau courage que de se le dire.
Libertin et affectif ? wow, c'est encore plus craquant !

Écrit par : Ambre | 12/11/2009

C'est déjà beaucoup de se poser la question... et d'analyser qu'il n'y avait pas l'étincelle. Combien ne se posent pas ou plus de questions à ce sujet ? Rassurez-vous. L'homme sensible est là et ne s'est pas transformé en consommateur "pur"& dur.
Whooow... je commence à faire des jeux de mots. Bon j'arrête.

Écrit par : jill | 12/11/2009

"il y manquait l'essentiel , son liant, la tendresse, la complicité, un instant d'amour."

Sourire. Rien de plus à dire. Juste une chose. J'aime votre sincérité. Même quand l'instant ne parait pas "juste", il finit par le devenir quand même puisqu'il vous (nous) apprend quelque chose d'essentiel.

Écrit par : Amoureuse | 13/11/2009

Votre "amertume" me rassure et me conforte dans cette étrange ressenti que j'ai de vous depuis que je vous ai croisé sur la toile.J'avais décelé un homme sensible ...mais comment pouvait-il en être autrement ,n'êtes-vous pas amateur d'art? Cela demande une grande émotivité!

Écrit par : Mysterieuse | 13/11/2009

Je vais peut être passer pour l'avocat du diable sur ce billet
mais je ne vous perçoit pas queutard et sans sensibilité
bien au contraire vous me prouvez votre titre de dandy
vous gardez mon respect, mon amitié et mes sourires

Il est un fait que vous n'avez pas ressenti l'étincelle
mais au fond de vous, vous n'avez pas voulu froisser la belle
Je comprends votre colère et votre amertume mais tout cela
va vous servir, je vous l'assure, pour les prochaines fois ;-)

Écrit par : Multi-sourires | 13/11/2009

Je vais peut être passer pour l'avocat du diable sur ce billet
mais je ne vous perçoit pas queutard et sans sensibilité
bien au contraire vous me prouvez votre titre de dandy
vous gardez mon respect, mon amitié et mes sourires

Il est un fait que vous n'avez pas ressenti l'étincelle
mais au fond de vous, vous n'avez pas voulu froisser la belle
Je comprends votre colère et votre amertume mais tout cela
va vous servir, je vous l'assure, pour les prochaines fois ;-)

Écrit par : Multi-sourires | 13/11/2009

netzah

mais si on dépasse ses limites on les repousse du coups on ne connait plus sa nouvelle limite ;)

emeline

t'as raison il faut pas qu'on s'occupe de nous sinon on sera hors objet social

ambre

hey mon texte va faire piege à minette alors s'il apparait comme craquant

jill

la lecture de ce blog vous ... transforme ... rire

amoureuse

j'essaie ici de me livrer , je le fais plus que dans la réalité d'ailleurs

mysterieuse

je suis fana d'art conceptuel , je crains que cela ne soit plus prise de tête que sensible ... quoi que

multi sourire

je ne sais peut être et même surement qu'elle aussi pourrait écrire le même texte

Écrit par : waid | 13/11/2009

Hors objet social ? Là, je veux bien que tu m'explique...

Écrit par : Emeline | 13/11/2009

Oh! Monsieur Waid!
Pour un libertin... C'est mignon ce que vous dites...

(Je m'y perd un peu dans la notion du libertinage, je n'ai jamais bien saisi si la nécessite de ce petit plus était nécessaire pour vos nuits... A vous lire, quelquefois il en faut.)

(Rhaaa! Cette étincelle... Zut!! Je la cherche partout! A chaque fois que je crois l'apercevoir... C'est un sémaphore! Rires.)

Écrit par : Vellini | 13/11/2009

emeline

objet social , voyons , emeline .... comment tu vas faire au scrabble ?

vellini

faites comme diogene promenez vous avec une lampe à huile en plein jour , et si on vous interpelle dites , je cherche un homme

Écrit par : waid | 14/11/2009

Je peux rejoindre le club ? juste pour le tryptique... (ça compte pas mal de points au scrabble, ça ! ;-)

Écrit par : Selina | 14/11/2009

selina

tryptique waooooohhhh oui

Écrit par : waid | 14/11/2009

Je vais me prendre une tôle... et ça ne me dérange pas du tout, au contraire... :D
(tiens, une nouvelle joueuse pour le scrabble ?)

Écrit par : Emeline | 14/11/2009

A la base je suis nulle au scrabble, meilleure à d'autres jeux de langue.
Si je ne peux pas placer le mot "tryptique", j'essaierai "onanisme" mais c'est moins rigolo... je perdrai donc la partie et accepterai un gage ;-)

z'avez des idées pour une joueuse mauvaise perdante ?

Écrit par : Selina | 14/11/2009

emeline et selina

dites y a pas mieux à faire que du scrabble , je sais pas moi jouer à chat perché ( ou leché ;) )

Écrit par : waid | 15/11/2009

Qu'as tu donc contre le scrabble ? C'est très instructif :)

Écrit par : Emeline | 15/11/2009

Il y a le « aller jusqu’au bout » au risque d’être déçu... Mais au moins on n’a pas le regret de ne pas avoir essayé !
Mais il y a aussi le « tant pis, je laisse tomber » au risque d’être également déçu... Et là, persistera toujours le regret à cause du doute... On se demandera perpétuellement si on a loupé quelque chose !
La vie est ainsi, semée de questionnement et de choix.

Heureuse d’être de retour et de te lire à nouveau.

Écrit par : Foldenvy | 15/11/2009

Waid, sans déconner, ces sentiments qui t'assaillent, ces doutes, cette fragilité, c'est SATAN ! Reprends toi bordel, il en est encore temps ! Tu peux redevenir cet homme que tu as été : intrépide, embrassant l'existence, englué dedans, à bout de souffle, à corps perdu, trouvant plus beau ce qui est inutile, rejeté au large dès que tu te crois au port, les cheveux fous...

Nan ?
Ah bon.

Écrit par : 502 | 15/11/2009

J'espère que c'est pas contagieux votre machin là...
Sinon je ne mets plus les pieds ici, moi! ;-)

Je vous prescris:
- 6 jours de fellation (matin et soir)
- Cunnilingus pour la gorge 1 fois par jour pendant une semaine
- Sodomie (je sais c'est douloureux au début...) 3 jours avant de vous coucher
- Masturbation 1 fois / jours (et oui, il vous faudra donner de vous même)
- Pénétration: dès que vous vous sentez vaseux, 1 semaine

Voilà, avec ce traitement, vous allez tranquillement sortir de ce dédale ou vous vous êtes embastillé...
(Comment ça... j'ai rien compris?)

Bon alors, y a p'être un truc à trouver au niveau de l'Exigence... ;-) mais vous semblez être en bonne voie...

Écrit par : Animal en Quarantaine | 16/11/2009

emeline

je me mefie de certains joueurs de scrabble qui sous des airs je libertins diletantes sont professionnels erudits de la chose

foldenvy

mais qu'est ce qui t'etais arrivé

502

hummmm le diable , tiens je lis un livre en ce moment sur ses origines et sa perception au cours des siecles , aurait il sauté les pages pour s'intaller en moi !

animale en quarantaine

je suis ta prescription , il va me falloir des infirmieres , en connaissez vous ?

peut etre qu'une séance de fessée donnée pourrait me remettre d'aplomb aussi ?


mercredi je casse le sortilége et revient dans des jeux plus joyeux

Écrit par : waid | 16/11/2009

Tu as bien raison, je me suis faite avoir il n'y a pas si longtemps. Mais c'est si agréable d'être abusée...

Écrit par : Emeline | 16/11/2009

« Lorsque l'homme fait une action dans la joie, il s'ouvre au miracle du futur et délivre les étincelles de sainteté retenues prisonnières dans les êtres. »

Je ne sais plus de qui est cette citation mais…
Tu n’es peut être pas assez croyant, Waid. (sourire)
Où c’est tes pénétrations qui n’étaient pas assez joyeuses...

Aies la foi ! : D et tu retrouveras l’étincelle convoitée. ;-)

Écrit par : Sainte Marie te délivre un message | 17/11/2009

emeline

un proverbe turc dit

"si un homme à grosse bite te propose un scrabble c'est qu'il veut te le mettre "

médite !!!!

sainte marie

sainte marie pour la gloire de dieu pendant des siécles et des siécle , tu viens dans cette maison , sodome et ghomorre moderne, ta gloire éclaire la noiceure de mes stupres , tu viens racheter mes pêchers de chair et de gourmandise.

je me jette à tes pieds et pleure le bonheur de ma conversion

alailouia , alailouia

dites maintenant que la sainte vierge est venue ici , vous croyez qu'il y aura un culte , avec pelrinage sur ce blog , ben oui exit lourdes et la grotte de la vierge , bonjour hautetfort et le blog de la vierge, putain de merde , cela va exploser les statistiques ça !!!

Écrit par : waid | 19/11/2009

Que veux tu, j'ai des origines roumaines, pas turques, c'est sans doute pour ça que je me fait avoir... ;)

Écrit par : Emeline | 19/11/2009

Sainte Marie préférait ne pas racheter tes péchés... Elle est déjà pas mal endettée avec les siens ^^
Et si tu te jettes à mes pieds, fais le délicatement, ne bave pas sur mes chaussures surtout ;o)

Je te souhaite d'agréables débauches... (et oui, on ne peut plus compter sur les saintes de nos jours.)

Écrit par : Sainte Marie | 20/11/2009

Hummm non non je ne me transforme pas à la lecture de ces lieux. Dans la vraie vie j'ai un humour limite Groland que je ne révèle qu'après avoir conclu lol. Au grand désespoir de ceux qui me croisent.

Écrit par : jill | 20/11/2009

jill

un humour groland .... bon on conclu quand ?

sainte marie

je ne me jette jamais aux pieds des femmes sauf pour des compositions photographiques

Écrit par : waid | 23/11/2009

"non que la nuit ne fut pas trés hot, elle le fut mais il y manquait l'essentiel , son liant, la tendresse, la complicité, un instant d'amour"

heu...je doute de "l'instant d'amour" dans ces jeu là, à moins de jouer en présence de son ou sa complice de coeur.
Dites plutôt 'instant amoureux"....

on a tous un jour regretté d'avoir consommé, et sans doute la douce amertume est-elle un peu plus amère avec la maturité, car on sait que l'instant qui le valait vraiment, est finalement plutôt rare. En effet le cumul n'est pas la panacée...

Écrit par : anne | 06/06/2011

Les commentaires sont fermés.