Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2010

Riche

 

 

tumblr_l862gnpBTs1qb0clqo1_500.jpg

 

 

On dit que l’on est riche que de ses amis,

comme un chercheur d'or j’ai beaucoup prospecté.

Comme un orpailleur je finirai pauvre.

Ces nuits sont des flambées d’alcool,

elles embrasent mais ne réchauffent pas.

 

Commentaires

Ce post me laisse perplexe ...Est ce un véritable constat ou une simple pensée prétextant ce billet ?
Car la bonne question serait ...Doit on en être triste ou le sourire au coin des lèvres ? :)

Écrit par : chilina | 11/10/2010

Question de choix, à la base, non ... ?

Écrit par : M. | 12/10/2010

Ce que l'on peut retenir du caractère des orpailleurs c'est la détermination, non ? et l'espoir.
Réchauffer son corps en s'arrêtant seulement aux couches supérieures de l'épiderme me parait bien frustrant si, au fond, on cherche autre chose...

Écrit par : La Paresseuse | 12/10/2010

Vos lectrices parlent d'or... pas grand chose à ajouter.
Peut-être ne faut-il pas attendre des autres ce que vous n'êtes pas prêt à offrir.
On en reparle dans 10 ans ?

Écrit par : petite française | 12/10/2010

Personne n'est capable de dire comment sera sa fin, reste plus qu'à attendre et garder quels espoirs sous le coude (sous ce que tu veux en fait ; -) )

Écrit par : Bougrenette | 12/10/2010

Les pépites existent. Après est-ce le bon filon ? Et qu'en est-il du plaisir de prospecter ? Il semble bien être là, non ?

Écrit par : matou | 12/10/2010

L'or pailleur rêve toujours de trouver sont filon, et continue à plonger ces mains dans la rivière de l’espérance. C’est cela qui lui donne une bonne raison de continuer.
Riche ou pauvre, c’est l’attention qu’on lui porte, qu’on porte à « la personne » qui compte, et non de la valeur de ces biens ce qu’il possède.
Et celle qui accompagnera le chercheur d’or, le réchauffera d’abord de l’Amitié qu’elle lui porte et non de l’intérêt qu’elle suscitera de ces récoltes.
Ensuite le feux de joie peut s’embraser il ne blessera pas.

Mon or à moi est dans un ciel resplendissant de milles feux aujourd’hui hui WAID.

Bonne journée

Écrit par : Elyne | 12/10/2010

chilina

c'est plutôt une lucidité à mon sens.

M.

de choix de vie certainement mais ce choix n'ôte pas la conscience ou la lucidité et puis vous savez je n'aime pas l'autosatisfaction , même si mon blog peut paraitre ainsi en superficie il est en fait une reflexion et une experimentation permamente de mes pensées et envies.


la paresseuse

je suis un grand chercheur et je sais que ce n'est pas le but qui compte mais le chemin que l'on parcourt pour l'atteindre , c'est lui qui vous transforme , vous polis mais emprunter ce chemin n'enpêche pas de se poser des questions , de douter , le doute fait partie du chemin sinon c'est un chemin de foi et non ne maturation

petite française

dans 10 ans ... je me suis tellement projeté dans 10 ans quand j'étais jeune que je ne le fait plus

mes lectrices sont mes pépites ... voyons à moi de decouvrir si leur métal est precieux ou si ce n'est qu'illusion

matou

ce plaisir de prospecter est mon grand ressort , j'enfile mon levystrauss vintage et hop je part à la riviere , parfois la journée est decevante et parfois je crois avoir mon compte mais le propre du chercheur et de chercher la pépite qui vous rendra si riche que vous arreterez de chercher.

elle fut peut être comme la lettre volée d'edgard Poe devant mes yeux ;)

Elyne

il y a une sagesse que je ne possede pas c'est celle de savoir apprécier la beauté du ciel , peut être qu'un jour j'apprendrai , je quitterai les villes et je me mettrai à vivre au bord de l'eau prés de l'etand d'or à contempler le lever et le couché du soleil , heureux de la simple pensée de leurs beautés.

mais là je serai drolement devenu sage quand même

Écrit par : waid | 12/10/2010

Enchantée pour l'autosatisfaction ... :)
Ta réflexion est donc l'expression d'un paradoxe ... en ce que, à mon sens, elles opposent une notion, l'amitié, qui, certes, peut se croiser avec les conditions dans lesquelles s'exercent ces relations nocturnes, mais sans que ce soit une obligations ni même les conditions ad hoc à la base ...
S'émouvoir de cette absence d'amitié durable dans ce cadre-là me semble donc juste chercher quelque chose là où on n'a pas les conditions les meilleures pour la trouver ...
Paradoxal
Voire erroné.

Écrit par : M. | 12/10/2010

M.

mes souvenirs les plus forts sont ceux avec des amantes devenues amies pourtant , mais il est vrai que je suis un homme paradoxal et qu'en moi il s'opére des tiraillements

Écrit par : waid | 12/10/2010

Tu n'as pas essayé de devenir d'abord amis avant amants ?
Parce que dans ce sens là, l'équation devrait pouvoir se résoudre plus facilement je crois.
En tous cas d'expérience.
La mienne.

Écrit par : M. | 12/10/2010

M.

j'aime bien le sexe qui ouvre les portes de l'amitié car avant et aprés il se passe des choses fortes , c'est un ouvreur d'amitié quand c'est sincere

Écrit par : waid | 12/10/2010

bougrenette

je t'ai loupé arggggghhhhh je suis impardonnable .

je te vois là précautionneuse ;)

Écrit par : waid | 12/10/2010

Que vous soyez sans suiveurs à votre enterrement
ne veut pas dire que vous aurez stoppé le temps
car ces feux de joie allumées du nord au sud
gardent à jamais une douce odeur de luxure ;-)

Écrit par : Une louve | 12/10/2010

Mais alors il est normal que ce soit rare.
Et c'est ce qui en fait le prix.
Et l'on n'est donc pas pauvre, quand on a des amis ...

Écrit par : M. | 12/10/2010

je passe mon tour...
:)

Écrit par : dita | 12/10/2010

je râlais, heureusement tu t'es rattrapé, tu l'as échappé bel, oiseau des îles ; -) et puis tu sais sexe et amitié faut se méfier quand même, l'idée est belle mais la façon de faire plus aléatoire enfin ce que j'en dis moi je dis rien.

Écrit par : Bougrenette | 12/10/2010

louve

c'est à y perdre son nord cette odeur ;)

M.

non au contraire on n'est riche que de ses amis

dita

hey tu avais un joker alors !

bougrenette

bougre de moi si un jour je te zappe alors

je ne sais pas pour le reste , je dois être un poète totalement à l'ouest

Écrit par : waid | 12/10/2010

Paradoxal, la conscience à fleur de plaisirs :-)
l'amitié de certains pourrait être similaire , affleurante et discrète .

Les incandescences vécues , en toile de fond les interrogations, les doutes
vouloir l'amitié au pluriel comme les amours.....pourquoi la lucidité empêcherait elle les quêtes .
Et même de vouloir un sentiment et d'en appréhender la réalisation.

Écrit par : Mouillette | 13/10/2010

mouillette

la lucidité fait des fois des phrases douces amères , comme ce texte

Écrit par : waid | 13/10/2010

Ma conclusion est la suivante : impossible de mélanger les deux.
La vraie tendresse reste pour mes ami(e)s.

Écrit par : Elea | 14/10/2010

Salut malheureux !

Je regarde pour le 21 et je te dis.

Pour le reste, s'il m'est permis de donner mon avis, il ne s'agit pas d'être moins seul, plus entouré ou d'être plus libre de se lier à d'autres... Il s'agit juste d'être conscient. Nous n'avons pas d'autres issue que la conscience.

Écrit par : 502 | 14/10/2010

Elea

vous avez donc une fausse tendresse ?....

502

ah ah au fait conscient de quoi ?

Écrit par : waid | 15/10/2010

@ Waid : bien entendu que j'ai une fausse tendresse... personne n'est parfait... :-)

@ 502 : je rejoins Waid, conscient de quoi ? de savoir qui compte vraiment ?

Écrit par : Elea | 16/10/2010

Il me semble que si la lucidité amène à trop se poser de questions, c'est que, quelque part, on est pas trop bien avec soi même, ou l'on ressent des manques ... Mais existe t'il des êtres completement sereins ? Je ne pense pas non plus
Pour ma part, il m'est plus facile d'être amie avec d'anciens amants que l'inverse car ça lève un voile sur cette amitié, celui de la séduction à tout prix pour ne laisser qu'un regard tendre et lorsque l'on est sincère dans une relation, de part et d'autre, c'est relativement facile ...Peut être moins s'il s'agit d'une vraie passion car souvent dans ces cas là, l'un des deux retse blessé.
Bon week end à vous Waid

Écrit par : chilina | 16/10/2010

Elea

un fantasme tombe ....

chilina

je partage votre avis en tous points.

pour faire un pied de nez c'est quand qu'on devient ami ? ;)

Écrit par : waid | 16/10/2010

Froncement de sourcils et une chanson qui me trotte en tête .." J'ai la mémoire qui flanche, j'me souviens pus de rien ..." ...On a été amants ? :))

Écrit par : chilina | 17/10/2010

chilina

ne plus se souvenirs de ses amants rhhhhhoooooooo

non bien sur !!!!

ce qui va nous obliger à vite faire l'étape 1 pour arriver enfin à l'étape 2

rires

Écrit par : waid | 17/10/2010

Je sens bien, Waid, que vous ne savez plus quels seins vous vouer.
J'ai ce problème avec leurs jambes, moi, vous avez vu ?!...

Amitiés complices,
Amandier

Écrit par : le Bas des Dames | 18/10/2010

le bas

il manque un amoureux des fesses pour faire une femme complète

j'entends certaines qui vont hurler au machisme

les femmes se resumeraient donc à leux jambes , leurs fesses et leurs seins

ben mesdames dans nos fantasmes de mâles ..... la réponse est :

OUI

rires

Écrit par : waid | 19/10/2010

Non Waid, non... Je ne pense pas.
Leurs jambes, leurs seins ou leurs fesses ne savent pas raconter bien longtemps une histoire intéressante, si les femmes ne leur donnent pas tout leur sens.
Quand les femmes vous laissent croire le contraire, c'est qu'elles ont commencé, déjà, à vous manipuler, sourire.
Et du coup vous fantasmez sur des femmes infiniment cérébrales... sans le savoir !
Mais ça peut aussi être une ruse masculine !
Bon, je retourne dans la rue, moi.

Au plaisir,
Amandier

Écrit par : le Bas des Dames | 21/10/2010

Tes 5 lignes nous parlent tellement

Écrit par : Jori | 21/10/2010

"Pauvre" veut il dire "sans aucun(e) ami(e)"? ou bien avec "peu d'ami(e)s"?
Parce que je ne suis pas sûr que ce soit la quantité qui compte et j'ai du mal à croire que vous n'avez aucun(e) ami(e). :)

Écrit par : "Il" des Mots d'émoi | 22/10/2010

les bas


j'étais à une soirée où outre le fait d'avoir croisé dita von ... je ne sais plus quoi , il y a avait de magnifiques paires de jambes vous vous seriez régalé

Jori

parce qu'on attend plus que des galipettes

il

j'en ai bien sur , mais moins que ce je pourrai esperer vu le nombre de personnes croisées

Écrit par : waid | 25/10/2010

Les commentaires sont fermés.