Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2011

waid by véro bis

IMG_3370 copie.jpg

 

en week end à l'étranger une petite photo pour note de feignant

 


 

26/10/2011

waid vu par véropapillon

IMG_3357 copie.jpg

 

photo prise par véropapillon dans la chambre à la statue hotel Rotary

24/10/2011

Un samedi sur terre

N4Fa7vzXdcrmzzswHlhnEXh4_500.jpg

Un SMS reçu en guise de mots tus qui vous tuent.

500 km d'asphalte pour cure d'un mal-être.

Le ventre qui se tord, la route avalée vers des bras ouverts pour oublier ceux toujours fermés.

Ce voyage est une folie, fuite vers mon désir au moment où expirent 20 ans de vie commune.

La garrigue fait place au Rhône, Lyon est dépassé bientôt la Bourgogne et ses riches contrées, pays de cocagne pour apaiser mon mal et m'oublier.

Une allée dans la ville et je croise son regard, corps juvénile pour plaies anciennes.

Le soir nos mots comptent nos maux partagés , elle ceux de sa rupture, moi de celle qui vient.

Et puis le canapé et nos bouches fusionnées, nos corps enlacés.

Retrouver le sien après tant d'années, souvenirs de l'ivresse de notre dernière rencontre.

Mais l'ivresse est incompatible avec la peine qui agit comme l'alcool.

L'aiguillette nouée, seuls mes bras enserrant son corps se lovent pour pansements de ma plaie.

Corps chaud pour coeur froid , chaleur qui m'apaise, me rassure.

kilomètres avalés pour me rassasier

 

17/10/2011

Plaisir brut de la sodomie

 A la question pourquoi aimes tu la sodomie , je réponds :

68676112_p.jpg

ressentir le sphincter se dilater

 

68676098_p.jpg

sentir sa bite dans le boyau chaud s'immiscer

 

68676127_p.jpg

attendre les palpitations au plus profond de son corps

68676135_p.jpg

aller et venir en jouant de la chaleur de la chair et de la contrition de l'anneau

68676071_p.jpg

avoir appris que le plaisir ne se donne pas par coups trop rapides

68676158_p.jpg

jouir du mouvement de ses levres animés pas la voie étroite

 

voilà le plaisir brut de la sodomie

13/10/2011

Nuit cocaïne

 

262948_133533013401161_100002333896480_228960_2482068_n.jpg

 

ENQUETE PRELIMINAIRE

PROCES VERBAL D’AUDITION

POLICE NATIONALE

Commissariat du 12e PARIS

 

 

PV 1754

Année 2011

Feuillet 1/1

 

Le SAMEDI 29 septembre 2011 à  7H 00 minutes

Nous soussignés Officier PATRICE JOURDAN, agent de police Judiciaire en résidence au commissariat du 12e arrondissement de Paris.

Vu les articles 20, 21-1 et 75 à 78 du code de procédure pénale.

Nous trouvons à notre bureau du commissariat du 12e arrondissement de paris, rapportons les opérations suivantes.

Mr Waid Andsee, né le XX XX XX à XX demeurant XXXXXX , profession XXX Interpelé en flagrant délit d’atteinte à la pudeur, tapage nocturne, exhibition sexuelle.---------------------------------------------------------------------------------------

L’Agent  : A le 29 septembre 2011 à 1h00 minutes  les riverains du XXXXX, 12e  nous ont signalé qu’un couple nu sur le balcon, haranguait les passants, et pratiquait un coït à la vue de tous. Une voiture de nos services s’est rendue sur place à 1H 05 minutes  et à pu constater qu’au 5e étage de l’immeuble sis XXX se trouvait bien un couple d’une trentaine d’années, totalement nu à l’exception de bas pour la femme, ils criaient à l’attention des passants ou des voisins sur le balcon et semblaient en outre en plein accouplement sexuel. A l’étage notre équipe s’est fait ouvrir par l’interpellé qui était hâtivement vêtu d’un boxer blanc. Une femme plus jeune se trouvait derrière lui, totalement nue, le couple vu sur le balcon s’y trouvait encore. Après avoir décliné notre identité et nos qualités nous avons pénétrés dans les lieux en suite d’un flagrant délit. L’appartement était composé de deux pièces, dans la première se trouvait un canapé lit ouvert et une table avec les restes d’un repas libanais, 4 bouteilles de vins étaient ouvertes et vides. Se trouvaient des mégots de cigarettes, une odeur de cannabis flottait dans l’air, sur la table une paille et une carte de crédit démontrait un usage de cocaïne. La deuxième pièce était la chambre comportant un matelas avec des draps rouges défais, au mur se trouvait des images de coïts de deux des personnes présentes sous forme de photos format A2, au ton brun. Une table de nuit fut ouverte et contenait ( une boite d’une centaine de préservatif, 6 tubes de gel marque Durex, une paire de menotte , des olibos de toutes tailles , une boule bâillon , un gode ceinture, des objets vibrants).Nous avons interpellé le couple sur le balcon , lui demandant de cesser immédiatement toute exhibition, sur interpellation pour connaître leur identité, ils ont ri, et tenu des propos incompréhensibles sur le droit de fumer sur le balcon, leur haleine sentait l’alcool, la pupille de leurs yeux était dilatée et leurs propos témoignaient d’une grande confusion .Le deuxième couple était plus calme tenant un discours clair et tentant de minimiser la situation, devant le trouble à l’ordre public causé, les 4 individus furent sommés de se rhabiller et placés en état de garde à vue à 1H 30 minutes  puis déférés devant monsieur l’OPJ de service de nuit qui a requis le médecin de garde. Le docteur XXX a examiné les 4 gardés à vus les a déclaré aptes à subir une détention, ils ont été informés de leur droit d’assistance d’un avocat commis ou choisis par eux et ont décliné l’offre par deux fois réitérée, dépouillés de tout objets de nature à porter atteinte à leur intégrités ils ont aussi remis leurs téléphones portables, leurs cartes de crédit, les bijoux et montres ainsi que les valeurs dans leurs portefeuille. Placés en cellule de dégrisement  à 2H00 minutes .------------------------------------------------------------------------------------------------------

L’Agent: Monsieur Waid andsee souhaitez vous être assisté d’un avocat ou voulez  vous vous expliquer immédiatement sur les circonstances qui ont amené nos services à vous interpeller ?------------------------------------------------------------------------

WAID : Je ne souhaite pas être assisté par un avocat et je vais vous donner les faits. Je suis auteur d’un blog érotique où je livre mes expériences de rencontres, celles ci ont pour titre Nuit accompagnées de la description des faits ou de mes sentiments, ce blog connaît un certain succès d’audience et me conduit à faire quelques rencontres pour nourrir les textes. Etant sur Paris ce weekend nous avons décidé avec A… de faire une soirée rencontre chez elle. Pour cela j’ai discuté via un site de rencontre échangiste avec une personne qui se trouvait être une de mes lectrices et compagne de jeux d’un garçon avec qui nous avions déjà fait une rencontre. Nous avions prévus la soirée à 21H et avions préparés une collation. Il sont venu à 21h30 et avaient visiblement consommés du cannabis, la discussion a été très conviviale et immédiatement détendue, c’était la première fois que je découvrais l’amie lectrice de notre connaissance, c ‘est une belle femme élancée d’une trentaine d’années, elle portait des escarpins noirs sur des bas noirs le tout surmonté d’une robe rouge. Nous avons débouchés quelques bouteilles. E … nous  a demandé si cela ne nous embêtait pas qu’ils fument, ne fumant pas pour notre part avec notre hôtesse. Nous avons indiqué que non. Ils ont alors au cours de notre conversation enchainé les cigarettes. Puis ils ont demandé s’ils pouvaient se faire un joint. Ils ont roulé une cigarette et ont fumé un ou deux joints. Le temps passant et notre connivence étant suffisante, nous avons décidé de passer dans la chambre qui était dans la pénombre éclairée que de bougies. Vite les filles se sont retrouvées couchées, j’ai enlacé mon hôtesse, tout en caressant F…, son ami E… lui ôtait ses dessous blanc en jouant avec elle. Je me suis retrouvé avec mes deux mains dans leurs sexes, à jouer des différences d’humidité, de forme et de texture. F…  essayait de sucer A … mais celle ci était semble t il rétive à sa bouche, les choses ne s’enchainaient pas de façon harmonieuse, je sentais A … agacée, E … ne bandait pas alors qu’elle le suçait et F … n’était pas  à son plaisir.

Celle ci et E … sont allés se faire un autre snif, nous avons continué à jouer avec A … mais elle ne supportait pas que je lui touche les seins et se rétractait quand je tentais de la sucer, finalement c’est elle qui a pris ma bite en bouche et commençait à me faire rendurcir quand nous avons entendu des cris. C’était F … qui hurlait du balcon des coucou, waoooouuu et autres onomatopées. J’ai dis à E … hey qu’est ce que vous faîtes, pas d’exhibitionnisme sur le balcon, Ils se sont mis à rires, il étaient complètement partis lorsqu’on s’est levé pour fermer les fenêtres, F … rigolait et n’avait pas conscience de ce qu’elle faisait, E … était plus lucide. Vos services sont arrivés quelques minutes plus tard.

Nous avons tenté de discuter avec eux, ils ont perquisitionnés et sont tombés sur les restes des sniff et sur le tiroir de notre hôtesse, visiblement ça les amusait de nous voir tenter de minimiser la situation ils riaient en disant que cette affaire allait faire rire leurs collègues.

Pour notre part A … et moi nous ne sommes pas allés sur le balcon, bien que certains voisins affirment que deux couples se sont  exhibés. Je prends note que le résultat des analyses pratiquées concernant la consommation de stupéfiant est pour A … et moi même négatif, je n’ai rien d’autre à dire.

L’Agent : Après avoir pris attache avec le substitut de permanence nous notifions au dénommé Waid Andsee sa convocation avec les 3 autres personnes pour le XXXXXX devant le tribunal correctionnel de Paris pour : attentat à la pudeur et exhibitionnisme actif.Lui indiquons que le présent procès verbal vaut convocation à partie.

10/10/2011

Axiome cognitif ...

 

 

 

Aprés de longues études comportementales il apparaît que le Bloggeur affectivo libertin ne serait en fait qu'un gros primate dont le cerveau fonctionnerait en trois temps

 

1er temps : VISION 

 

tumblr_lqqttfr8K41qdmimio1_r1_1280.jpg

2e Temps : PULSION

tumblr_lqc23zqu9p1qc1pjbo1_500.jpg

3e TEMPS : COPULATION

tumblr_lryl1wN2681qa3jdho1_1280.jpg

Le reste n'est que littérature ...

ATELIE~1.JPG

04/10/2011

Krach boursier

IMG_1128.JPG

( photo contractuelle)

 

 

il y a quand même d'autres façons de se vider les bourses que de placer son argent en bourse ...

11:37 Publié dans DIVAGATION | Lien permanent | Commentaires (8)