Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/09/2012

Verbatim d'un Week end

Vendredi

12H45 je saute du TGV, rendez vous avec un contact FB à la butte aux cailles

 

butte aux cailles.jpg

 

13H15 on me saisi par le bras , c'est elle, petit papotage autour d'un café

14H embrassades et je file à coté pour voir des stores pour ma future garconnière. Ben oui il y a des moments où il me faudra de l'intimité même si mes voisins sont un délicieux couple Gay aux profils de camionneurs qui cultivent des cactus sur le balcon.

15h rue du renard c'est un tapis que je commande

16H30 belleville mes deux copines la veille lors du vernissage m'avaient retenu une oeuvre alors que tout le monde s'arrachait l'artiste. étant un peu ivres je craignais leurs jugements, erreur c'est la plus belle pièce , rapide négo, me voilà l'heureux propriétaire d'un jeune artiste qui promet .... je suis aux anges, on jouit de tout que voulez vous.

18h30 le galeriste me prend en taxi il veut discuter et me demander des conseils, je me retrouve à St Germain des prés.

Le téléphone sonne m'a logeuse, on se retrouve à luxembourg. Embrassades et verres de vins au Rostan, deux verres de St Emilion dans le gosier. Il fait faim, on s'achète des gâteaux chez Daloyau et un cornet de frites belges prés du panthéon, il fallait essayer cette nouvelle adresse. Place de la sorbonne sur le rebord de la Fontaine on s'enfile les frites.

 

frittes.jpg

 

20H30 direction le 12e , 5 étages à pied vite déshabillé, on se fait les gâteaux puis me voilà jambes relevées à subir une feuille de vigne préparatrice, elle veut me faire le cul et sort son gode ceinture, " je vais t'y chier dessus si tu me fais mal" ok je suis pas poétique mais on rigole.
waooouuuu on a fait plus que rigoler , nos jambes sont du coton.

22H30 cul ouvert, bite soulagée, jambes qui flageolent et douche réparatrice on file dans le marais pour boire un verre chez Candelaria , c'est plein, on va au Murano, c'est fermé, on prend un taxi et direction de crillon.

23H le cocktail est délicieux, crillon rose: vodka, sirop de roses et airelles pour moi hummmm , strawberry fizz pour elle, divin, la salle est amusante que des américains, un couple de jeunes français , elle est sur un nuage, monsieur va baiser une furie ce soir. le serveur ébouillante une cliente ...

 

bar crillon.jpg


24H30 on rentre métro cinq étages, à poil au lit

00H une envie, on reprend, mais cette fois ci plus classique, enfin ... je termine en lui baisant la bouche comme si j'étais en missionnaire ,  elle avale la moitié le reste gicle partout, trop drôle on dort dans l'odeur du sperme.

samedi

1h30 on dort ...

8h15 je bande ... elle le sent m'enfile une capote , m'enfourche et nous jouons, délicieux son massage des pieds pendant qu'elle monte et descend sur moi,  au bout d'un certain temps je change de position la place sur le dos jambes trés relevées et joue avec sa chatte, je jouis et m'endort, elle aussi

10H30 réveil et trique nouvelle nous en profitons, partie de jambes en l'air, levrette, bref une belle baise

11H30 faut se lever ... elle passe ses coups de fils, je fais des ciseaux, douche, rasage hop frais et dispo on file dans le marais manger des empanadas argentins rue Saintonge.

12H30 une bière et 4 empanadas

 

empanada.jpg

 

13H mon téléphone sonne l'entrepreneur sera là vers 14H30

13H45 on quitte le restau et on fait quelque boutiques, j'adore découvrir celle d'ACME, puis nous nous quittons je vais à l'appt rue amelot.

14H30 dans ma future garçonnière vue sur les toîts des Paris, RDV travaux , ça avance bien, je suis ravi mais ruiné ... 

16H30 je retrouve ma logeuse dans un bar, direction un magasin de sanitaire à bastille, pour récuperer un robinet de douche.

17H il y a du monde , revenez dans une demie heure

17H30 on boit un café à maison rouge, partage d'un cake aux pistaches et framboises

18H retour au magasin ils trouvent pas le robinet, on retourne à la garçonnière à pied pour qu'elle voit les travaux

19H il faut que je file rue Quincampoix pour un vernissage, on s'arrête rue charlot pour essayer un manteau, on boit un verre dans un bistrot un artiste vidéaste me regarde , j'aime pas son travail je ne lui dit rien.

20H rdv galerie , la directrice m'offre un verre, une connaissance, curatrice apparaît, on papote, une autre amie arrive, bref je suis en pays de connaissances, on discute , parle avec l'artiste américain

21H direction la rue de la Fidélité pour le restau la Fidélité, lieu branchouille pour le repas de vernissage, au menu que du léger, foie gras , sourie d'agneau, pain perdu, vin du languedoc. Franchement moyen.

 

la fidelité.jpg

 

21H30 on est une trentaine A ... m'a placé à coté d'elle en face le big boss de New York, on parle en anglais haie .... suis pas à l'aise quelques verres de vin et ça coule tout seul, une somptueuse indo-black est à coté du big boss on discute, elle vendeuse d'art codirectrice d'une galerie de NY qui vend un pollock ... elle m'invite pour demain à la biennale des antiquaires en me disant qu'elle a des pass , je lui indique que je ne pourrais pas , dommage elle est arrrgggghhhh , mais elle a quelque chose de belle américaine qui ne pense qu'au business. ( confirmation dimanche soir à 22h , je lui envoi un mail pour lui donner mon adresse elle y répond à 23h ... putain les amlerlock sont pros)

A... nous rejoint on papote art, appartement, elle me glisse quelle a fait ses cartons et tourne 16 ans de vie commune, ses yeux rougissent

Je discute avec une autre galeriste de NY elle m'invite , sa galerie est jeune et dans un des coins les plus branchés de NY , je lui dis que j'envisage de venir à Pâques pour la foire de NY

la curatrice vient discuter avec moi , me dit que je devrai m'impliquer pour aider le musée de ma ville dans le choix de leurs achats , je lui indique que je ne souhaite pas jouer les celui qui sait ... en fait j'ai pas envie de dire à des gens que je connais que je trouve leur choix pas pertinents ou trop franco français , qu'ils faut qu'ils sortent de leur bulle , bref de jouer les celui qui donne des leçons.

discussion avec le big boss de NY sur le fameux James Ensor, toujours pas vendu, il me dit qu'il fait des facilités , je rigole et lui dit qu'à moins de crédit pendant 30 ans je peux pas, il en rigole et me dit qu'il sera heureux de me voir à NY en me tendant sa carte, la belle Indo-black se lève et me tend aussi sa carte ... j'ai son nom, elle est vraiment superbe dans sa robe diane de fustenberg ... mais c'est pour du poisson milliardaire ...

tout le monde se lève , A ... a enfilé son imper, et me dit qu'elle rentre car trop fatiguée, ce n'est pas son habitude , nous marchons un peu ensemble dans paris, on discute de choses anodines, je ne la sens pas prête pour que je la touche et que les chôses soient plus intime entre nous, on se sépare , elle m'embrasse d'une telle façon que je pense avoir bien fait de ne rien avoir tenté, trop tôt, amusant quand même , elle m'envoie plein de signaux mais semble aprés distante, elle n'a pas fait son deuil de son couple ... on verra bien ... waid and see, en fait je m'interroge pourquoi s'embarquer dans cette histoire ?

Dimanche 

1H30 cinq étages , je me déshabille et me couche, ma logeuse se colle contre moi, " alors ? " " rien", pas envie de faire l'amour, sexe et sourie d'agneau sont incompatibles, je sais pas comment font ceux qui invite leurs conquêtes à de gros repas.

10H30 réveille et hop on reprends les galipettes, elle hurle encore une fois, heureusement que la voisine est en argentine, tiens fait elle les empanadas la voisine ?

12H On quitte l'appartement

12H30 repas léger, à deux au soleil, lotte et riz pas de dessert, plus d'alcool

14H mon TGV

je m'ennuie dans le train lecture de la vie à Montparnasse et l'argent de Bourgeade, libertin qui croit dévoiler de choses extraordinaires car il parle de partouzes et de shibari ... Retour à Paris dans 15 jours ... une transgression en vue ... les week-end parisiens calmes comme celui là cela va un temps ...

 

Commentaires

quelle santé!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : enfant_gate | 17/09/2012

enfant gaté

c'est mon seul sport ...
mais c'est vrai que j'aime être toujours occupé

Écrit par : waid | 17/09/2012

A te lire je suis essoufflée mais j'ai adoré!
Kiss.

Écrit par : O. | 17/09/2012

O

tu sais c'était un week end cool car d'habitude je me couche beaucoup plus tard et je fais les mêmes choses ...

j'adore courir ;)

Écrit par : waid | 17/09/2012

We bien rempli effectivement, comme souvent. Je comprends mieux le bistrot du samedi soir...

Écrit par : Emeline | 17/09/2012

emeline

j'aurai du prendre le saumon ...

Écrit par : waid | 17/09/2012

J'aime cette énergie ... Ne pas perdre une miette. J'ai l'impression de ne pas voir le temps passé, apprendre et boire la vie, comme elle est, conscients de notre finitude :)

Écrit par : mimilette | 17/09/2012

Le saumon ???

Écrit par : Emeline | 17/09/2012

Pour sa légèreté, je pense. Non ? (Cf. Dimanche à 1h30. Jamais inviter une conquête à un repas gargantuesque)
Ou alors j'ai raté une dimension o_o

Écrit par : mimilette | 17/09/2012

@ Mimilette : soit c'est en effet au resto et Waid et moi ne parlons pas de la même chose, soit c'est au bistrot et je ne saisi pas

Écrit par : Emeline | 17/09/2012

mimilette

oui il y a tellement de chose à faire !!!!!

Emeline

ben oui il y avait choix saumon ou sourie d'agneau j'ai pris sourie d'agneau

mimilette

oui c'est plus leger le saumon mais on en mange tellement bof bof

emeline

emeline je comprends rien

Écrit par : waid | 18/09/2012

Très marrant, ce dialogue ... Tjrs dans le rush, même dans tes réponses, pour cette episode. Fou que tu es !

Écrit par : Mimilette | 18/09/2012

Rire ! Je parlais à la terrasse du café où tu connaissais l'artiste vidéaste et de ta réaction, pas de ton choix de plat au resto ensuite

Écrit par : Emeline | 18/09/2012

emeline

ah ... rires c'était -laurent-grasso- mais chut

Écrit par : waid | 18/09/2012

Tsss... franchement... ;)

Écrit par : Emeline | 18/09/2012

On ne dit pas feuille de rose ? ;-)

Écrit par : Selina | 19/09/2012

sélina

si ... mais je suis novice je connais pas tout le vocabulaire ;)

Écrit par : waid | 19/09/2012

j'ai mangé Ouzbek rue Amelot !

Écrit par : anne | 20/09/2012

anne

il y a plein de restau sympas rue amelot !

alors c'est bon ouzbek ?

Écrit par : waid | 20/09/2012

Mis en scène à la TV, ce weekend ferait un bon épisode de "Bref..."
Pour le titre
"Bref Plans culs régulier"..mais c'est déjà fait
ainsi que
"Bref - J’emménage ma garçonnière"


je pensais donc à
"Bref Pas le temps de s'ennuyer"
mais aussi
"Bref Je remonte à Paris dans 15 jours"

Écrit par : Pier'O | 21/09/2012

pier' O

je dirais la vie est si brêve il faut la croquer

Écrit par : waid | 21/09/2012

et finalement je ne serai peut être pas à Paris le week end prochain mais à Lausanne ( je le dis pour certaines lectrices suisses ;) )

Écrit par : waid | 21/09/2012

oui, c'est bon Waid, les mets Ouzbek ! si à l'avenir je vois une file de jeunes beautés faire la queue sur le trottoir dans cette rue , je saurai que c'est votre numéro de porte ;))

Écrit par : anne | 23/09/2012

anne

je note l'ouzbek alors

dites moi vous m'aviez fait travailler tout un week end ... cela aurait il été en vain rires

Écrit par : waid | 24/09/2012

Les commentaires sont fermés.