Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/11/2014

De mes doigts

Poser mes doigts sur tes lèvres quand tu voudras m’expliquer le silence qui cache ton retour avec lui.

Mots inutiles quand les corps sont réunis.

Du bout de mes doigts, m’enfoncer dans tes cheveux, retrouver le doux grain de ta peau, effleurer la soie de ton corps.

Mer ondulante au mouvement de ma main, télépathie des sens, suspente de nos tensions.

Lire en braille notre plus avouable concupiscence, celle qui nous réunira en corps appétant.

Deux bouches, deux cœurs, mais un sexe unique,

l’un dans l’autre, l’un pour l’autre.

Retrouver la chaleur de ton corps, et réveiller le mien de l’hibernation de ton silence. Alors que ta vie m’irriguera, sentir que je renaitrai.

Etre à cet instant sans passé ni avenir juste le temps suspendu en apnée de nos vies. l'éternité plus une seconde.

De mes doigts retrouver ton sexe doux et trempé, comme si je ne l’avais jamais quitté, comme si nul autre n’avait jamais été et ne sera jamais.

Les fermer pour mieux te retenir et t’électriser.

De la main te contrôler, jouer de tes gémissements, de tes contorsions, dessiner en toi la carte du tendre.

Fermer mes yeux

Te revoir ambre du soleil de ta terrasse, dans le blanc de mes draps.

Te voir en moi et  moi en toi, un et éternel.

Fermer mes yeux et graver au noir de ma rétine la géographie explorée de ton corps.

Rouvrir les yeux.

Les draps ont disparu, mes mains réapparaissent, mes doigts dansent et au son du clac clac du clavier nous couchons ensemble sur la blancheur du papier.

Pouvoir des mots de te posséder à nouveau malgré lui, malgré toi, malgré nous.

20:36 Publié dans ELLE | Lien permanent | Commentaires (17)

Commentaires

Quand votre cœur parle Waid , les mots brillent , la couleur y est si belle et émouvante .Le temps se joue du temps et reste le bruit des sentiments .

Écrit par : Inna | 03/11/2014

c'est magnifique .....

Écrit par : Gilly | 04/11/2014

C'est magnifique ...

Écrit par : Gilly | 04/11/2014

Belle envolée et belle déclaration.

Écrit par : X-Addict | 04/11/2014

Je me pose la question en lisant ce texte s'il n'y a pas deux personnes qui participe à l'écriture sur ce blog ? Car c'est celui qui a écrit "sur mes doigts" que je préfère.

Écrit par : Fermina | 04/11/2014

mon dieu que tout ceci me parle ... je dirais même que tout ceci me gifle, comme des tourments qui ne veulent tarir. Source de souvenirs doux et dures. Ils finissent par nous montrer une vérité que l'on chérit tant mais qui s'avère si fausse, jusqu'à nous faire toucher ce corps qui nous aura retourner les sens, le temps que notre intellect se remette en marche, le temps de rien, déjà il nous échappe. Sadique émotion qui nous donne tant pour nous le reprendre aussitôt en ne laissant qu'un affreux arrière gout de perte

Écrit par : bouba | 04/11/2014

inna

il est vrai que ma plume varie, elle est parfois sensible parfois plus clinique, tout n'est pas égal dans mon coeur, il y a les jeux, l'émotion.

cet endroit est un verbatim, il retranscrit mes emotions mes aventures, parfois je les aborde par la sensibilité, parfois par le factuel, c'est un point de vue différent.

gilly

merci du compliment et de venir commenter pour la première fois.

X-addict

les rencontres rêvées sont les plus intenses ;)

fermina

une de mes lectrices m'a contacté pour une jolie aventure, il s'en est suivi des moments superbes et exceptionnels elle m'a dit à propos de ces deux plumes differentes

"je ne t'aurais pas contacté si tous tes textes avaient été comme "nuit pépére" mais de même si tous les textes avaient été comme "de mes doigts " c'est parce que tu es les deux à la fois que je t'ai contacté.

je suis les deux fermina trash & sensible , plein de contradictions mais riche de celles-ci

bouba

merci de ce beau comm

ce texte n'a pas de gout de perte dans mon esprit, il est une rêverie, de ces instants où l'on n'est plus dans le vrai mais dans le souvenir, le désir

Écrit par : waid | 04/11/2014

La dernière phrase me laissait à le supposer ou peut être que ma propre histoire à en dériver le sens premier.

Désirer quelqu'un qu'on ne peut avoir, n'es ce pas une perte ? D'autant plus lorsque cette personne est dans les bras d'un autre ...
C'est une chose qui m'est difficilement supportable, que cet être cher préfère d'autres bras, un autre corps, une autre étreinte, surtout lorsque cette étreinte est très differente de celle qu'on a pu être. Mais peut être que comme vous semblez être 2, elle a eu sensible et veut maintenant le trash

Écrit par : bouba | 05/11/2014

Je retrouve le Waid que j'aime lire, dans la légèreté et les sens, un effleurement de la pensée.
Bien du plaisir.

Écrit par : Lhyn | 06/11/2014

Ce n'est pas le côté "trash" qui me dérange mais c'est celui qui "me parle" le moins chez vous ;)

Écrit par : Fermina | 06/11/2014

M. Waid, je vous lis depuis un moment, je crois même être remonté jusqu'à vos premiers textes de ce blog.
Je traverse une période assez étrange de ma vie, pris entre volonté, changement, responsabilité. J'ai cru comprendre que vous êtes passé par cette épreuve, pourrais je prendre un peu de votre temps pour échanger par mail sur votre histoire, savoir ce qui vous a fait faire vos choix, comment vous l'avez vécu, ce que vous regrettez, ce qui vous fait être heureux (ou pas) aujourd'hui.
En vous écrivant cette demande, je me rends compte que cela peut être délicat de vous demander de replonger dans ce qui a du engendrer des tourments.
Pourriez-vous avoir la gentillesse de me contacter sur mon mail, même pour un refus que je comprendrais sans vous en tenir rigueur

Écrit par : bouba | 07/11/2014

Lhyn

je n'ai jamais changé peut etre vous vous êtes éloignée ?

Fermina

vous êtes une romantique mais jamais vous dites

" baises moi ... la de suite prends moi j'en peux plus" ?

rires

Bouda

je ne pense pas être la bonne personne pour vous aider, j'ai trop de vies parallèles pour cela et mon exemple peut être critiqué dans les renoncements qu'il démontre.

si j'ai un seul conseil à vous donner c'est : ouvrez un blog qui sera votre divan et vous verrez que cela vous aidera à vous poser les questions , à faire aussi de belles rencontres et surtout à vous questionner en allant de l'avant.

c'est ce que j'ai fait et m'a foi depuis 7 ans je m'amuse bien et je crois que j'ai aussi de la lucidité sur mes forces et surtout mes faiblesses, mes lachetés aussi ;)

Écrit par : waid | 08/11/2014

Aham, une incurable romantique cynique !

Écrit par : Fermina | 09/11/2014

fermina

aham ... pourquoi cynique ?

Écrit par : waid | 09/11/2014

Je vous remercie pour votre réponse. Il est vrai que finalement nous avons chacun notre histoire et notre manière de la vivre. Qu'il est dur de s'éveiller alors que tant de choses sont déjà en place dans nos vies

Écrit par : bouba | 10/11/2014

bouda

la vie réserve de belles surprises à celui qui s'ouvre aux autres quand même

Écrit par : waid | 10/11/2014

Je suppose qu'il faut l'être-un peu- puisque je vous lis!

Écrit par : Fermina | 14/11/2014

Les commentaires sont fermés.