Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2015

Nuit du Goûter

11039554_10206182213701192_1334108258_n.jpg

(photo contractuelle) 

 

 

Nuit Obscure, je l'appellerai ainsi, avait beaucoup aimé boire un verre avec Nuit Oops, discuter de polyamour et s'embrasser un peu dans ce bar où nos voisins s'enlaçaient déjà, faisant fuir la serveuse qui voyait cette mezzanine se transformer en coin câlin.

L'amant de Nuit Oops avait beaucoup apprécié la photo des fesses de nuit Obscure avec le gâteau posé et en avait parlé à Nuit Oops qui avait voulu aussi essayer.

Rien de prévu dans notre rendez vous où tout était prévisible.

Nuit obscure, Nuit Oops et moi, leur soleil ...

( ok là je me la pète, mais le contraste entre nuit et soleil était littérairement tentant ...cher lecteur) 

Le champagne ouvert pour faire délier les langues et tomber les vêtements, les photos prisent du gâteau pour les envoyer aux amants absents.

 

11015837_10206182215821245_778012792_n.jpg

 (photo contractuelle) 

 

C'est fou comme les réseaux sociaux vous mettent une foule dans votre lit, vos invitées et ceux qu'elles veulent rendre jaloux ou exciter ...

Voilà mes deux belles enfin à leur tache, posées sur mon lit, fesses offertes à ma gourmandise.

Qu'il est difficile de poser des parts de gâteaux sans les faire s'écrouler sur le galbe de mes assiettes du jour.

Les deux gâteaux ne cessent de bouger, des tremblement de rires, de ces demoiselles que la situation amuse.

Les photos sont dures à prendre mais quelques fessées rétablissent l'ordre et le calme dans la bassecour.

Les fesses se figent pour des photos plus nettes.

Je les figent sur la pellicule pour mieux vous les faire partager

Une cuillère et ma langue pour tout nettoyer, les voilà propres et pourtant trempées.

 

11039731_10206192853887190_1880261159_n 2.jpg

(photo contractuelle) 

 

J'éteins la lumière, Nuit Obscure se pose entre les jambes de Nuit Oops, qui commence à gémir.

J'entre en Nuit Obscure qui continue de sucer Oops, la soirée commence.

Je me tais, pour mieux vous faire rêver ces instants car il parait que le grand art est toujours de laisser du vide au spectateur pour qu'il l'emplisse de ses désirs.

 

 

Commentaires

Et c'est fort généreux de votre part car l'imagination déborde et va peut-être même générer un texte chez moi !

Écrit par : Plume d'Envies | 03/03/2015

plume

ravi que cela engendre un texte j'irai le lire

Écrit par : waid | 03/03/2015

Les commentaires sont fermés.