Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2016

Note manuscrite

2016-05-24 17.36.44.jpg

22:40 Publié dans ENVIES | Lien permanent | Commentaires (4)

21/05/2016

Un hôtel Cannois

565692_30_b.jpg

 

Capture d’écran 2013-08-25 à 14.38.04.png

Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas fait le test d'un hôtel qui n'était pas surrané, il est vrai que je trouve les hôtels un peu vieillots plus érotiquement sexy que les "boutiques hôtels" à l'âme tellement factice.

le design s'accomode mal des bas et talons hauts.

En voici un pas mal

 

LE_RENOIR_***_210 euros la nuit 

 

Où 

 

Cannes, ses mémés à chiens, ses bling blings azuréenes, ses braqueurs de bijouteries

 

Avec qui 

 

Pour une femme, idéalement un braqueur tatoué avec un accent roumain qui vous couvrira du butin de son fric frac pour combler votre soif de diam's 

Pour un homme, une autochtone, pour réduire son bilan carbone et baiser slow food ...

goûter au plaisir de l'appel de la réception vous disant votre rendez vous est arrivé avec cette intonation qui dit monsieur votre call girl est là ... oui la nourriture locale est sexy bitch 

Je vous déconseille le gibier qui niche désormais à l'année et qui a un accent russe, le plumage est somptueux, mais le gibier d'élevage n'est jamais aussi bon que le sauvage.

 

Pour quoi faire

 

Foutre les draps en l'air pardi les souiller de vos lubricités en tous les fluides corporels que vos plaisirs pourront générer, je sais je suis trash en ce moment, vieillirais-je en vieux cochon? 

Le sexe bien réussi est souvent trash et puis dans ce genre d'hôtels au matin vos draps sont changés comme une page blanche à remplir à nouveau.

Parfois vous pouvez pousser le vice de faire inviter la copine et son amant de votre rendez-vous pour vous donner en spectacle, comme disait guy Debord nous sommes depuis les années 70 dans la société du spectacle. Attention jeux pour baiseur averti c'est dur de baiser quand un homme et sa maitresse vous contemplent en sirotant un whisky tout en discutant de votre méthode ...

Enfin ne pas oublier de descendre de la chambre en titubant de plaisir sous le regard réprobateur de la réceptionniste qui a vu tout ce monde défiler et qui ne doute pas un instant de la cause de ce regard las .

 

Aux alentours

 

Franchement pas grand chose , Cannes est déprimante de fric affiché et de style cote d'azur ... les hommes portent des pantalons blancs et des chemises criardes , les femmes de larges lunettes, des talons aiguilles et des jupes moulantes ... parfois un chien ridicule les précédent avec un collier en strass.

Parce que le sexe ouvre l'appétit aller manger un peu flottant de l'ivresse de l'orgasme à la patisserie l'intuition 22 rue du Bivouac Napoléon

 Orgasme buccal garantie en complément de ceux encore en mémoire dans les creux de vos reins et le bas de votre corps.

Pâtisseries.jpg

 

 

 

 

 

 

 

15/05/2016

Hotel Belfort

J'inaugure une nouvelle série , je suis un amant des hôtels comme d'autres le sont des bancs publics.

Mes aventures commencent toujours par le choix de l'hôtel . Comme on fait son lit on se couche, dit le dicton , ma modeste expérience des hôtels peut vous être utile et vous éviter de mal vous coucher.

Aussi cette rubrique hôtel d'une nuit va vous parler des hôtels que j'ai testé ou que je garde en réserve pour une aventure , comme un guide je vous dirai Où , combien , avec qui et que boire avec ...

Que ces conseils sans prétentions , parfois un peu caustiques ( humm je sais l'être aussi)  vous donne des idées et j'en serai ravi.

DSC00031.JPG

 

 

 

Hotel Belfort , rue du chemin vert ,11e , Paris , 17 euros la chambre

 

AVEC QUI

 

Une militante du Droit Au Logement , entre deux actions revendicatrices , pose salutaire et solidaire pour éprouver la literie offerte à ces malheureux quand ils sont expulsés et que la mairie de paris les reloge.

 

POUR QUOI FAIRE

 

Indubitablement une fellation , pour la faire taire et interrompre enfin ses revendications qui heurte votre sensibilité de propriétaire.

 

QUOI BOIRE

 De l'eau , uniquement mais en bouteille à cause des canalisations au plomb de ce genre d'hotel qui donne le saturnisme

 

VISITES A COTE

En remontant la rue , Librairie des éditions Musardines ... trés coquines , et Café de l'Amour pour rencontrer A ... dont on vante tant sur la blogosphére les pipes d'enfer.

 

 

01/05/2016

Nuit de l'aprés midi dans le Midi

blob.gif

ma reddition de Toni Bentley

 

Vision de son cul moulé dans le jean tendu vers mon sexe retiré, son anus et son vagin apparaissent bavant d'envie au travers l'échancrure pratiquée dans l'étoffe du pantalon.

Elle m'avait demandé de lui découper son jean pour la pénétrer.

Les ciseaux sont encore là et le triangle d'étoffe bleu indigo témoigne de son sacrifice vestimentaire.

En levrette, elle attend impatiente le retour de ma bite.

Jadis petit et serré son trou est large, béant, insondable je le contemple tendu.

Je suis douloureusement dur par le plaisir pris, l'orgasme bout dans mes couilles, ma prostate vibre, sur le bas de ma hampe le creux est rempli d'une mouille abondante, épaisse, qui n'est plus blanche, elle se répand sur mes poils qui gluent.

Mon sexe est rouge brun de plaisir, l'anneau de caoutchouc le bague, je n'ai qu'une envie, exploser, le froid de la pièce après la chaleur de son corps me saisi, me calme, j'inspire profondément pour emplir mes poumons et m’enivrer d'oxygène pendant que je regarde son trou dilaté de mes œuvres.

L'anus est resté immensément ouvert, il n'y a plus de corole plissée, il est bien plus large que mon sexe, on dirait une bouche, elle serait maculée de mouille après une gorge profonde.

Ses lèvres pendent, des fils s'en étirent jusqu'au lit taché des goutes que le draps ont avalé.

J'ai envie d'y coller ma bouche et de ma langue lui rouler un patin.

Bouche édentée qui baverait de désir mais elle implore que je la reprenne.

J'y replonge en me remémorant qu'elle disait se refuser à toute sodomie ... frissons de l'avoir convertie.