Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2017

L'Hôtel Rotary n'est plus

 

Le Paris libertin vient de perdre un haut lieux chargé d'histoire, l'hôtel Rotary rue de Vintimille vient de fermer, officiellement il s'agissait d'un hôtel sage et la propriétaire avait protesté sur un article que j'avais publié vantant les mérites libertins de ces lieux.

En réalité l'adresse se donnait de libertin à libertine.

Il s'agissait d'un ancien bordel qui avait gardé toute sa décoration, une petite estrade pour les spectacles dans un salon qui n'était plus accessible, les chambres parfaitement insonorisées avec de petites lumières rouges au dessus de l'entrée et surtout la chambre numéro 5 dite la chinoise, avec un lit chinois d'époque offert par un bourgeois à une danseuse du moulin rouge qui résidait dans les lieux des tentures japonaises et une chambre année à trente dans son jus, bien sur l'éléctricité était aussi dans son jus et les couvertures très minces, mais ces lieux pourpres avaient vu tant de couples copuler que l'égrégor de tous ces coïts donnaient une énergie incroyable.

Et il y avait la chambre à la statue à l'étage, elle très quarante avec son miroir qui découpait les silhouettes et sa balustrade pour se cramponner.

Que de belles nuits blanches passées en ces lieux, que de belles photos.

Le Paris authentique perd un lieux magnifique, R I P

ESCALIER.jpg

 

l'escalier

 

chambre-5_jpg.jpg

 

 la chambre chinoise

chambre-8.jpg

la chambre à la statue

quelques notes là bas

nuit du reflet dans le lit chinois

 

séances photos dans la chambre chinoise

 

portrait dans la chambre à la statue

Commentaires

ah zut :(
C'était ( pour moi) les photos de plus marquantes de ton blog .
je n'aurais pas connu cet hôtel

Écrit par : dita | 08/09/2017

Dommage, j'aurais aimé que tu m'emmènes jouer dans ce lieu mythique.
Et pourquoi pas que tu testes cette cravache sur mon joli fessier

Écrit par : Charlieangels | 09/09/2017

Oui, cela fait quelques mois qu'il a fermé (je voulais écrire une note à ce sujet... mais vu ma production actuelle...).
Et comme une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule, le 10 bis, lui aussi, a disparu.

Oh, on trouve encore de belles chambres dans des hôtels modernes, pour accueillir nos émois... mais elles n'ont pas le sel de cette chambre chinoise qui aura abrité de merveilleux souvenirs pour moi également !!!

Écrit par : Comme une image | 10/09/2017

Toutes les fois où j'ai été dans la chambre chinoise, j'avais l'impression de baiser avec vous (waid et Cui)! Pour le coup, j'ai fini par abandonner, non pas que je ne veuile partager ce moment avec vous, mais ça faisait trop de monde dans la chambre ^^ . J'aimais moins ce lieu, trop poussiéreux à mon goût. ;)

Par contre le 10 bis, j'en suis si triste! J'adorais! L'accueil, La mise en scène de la présentation de la chambre et le coup de l'ouverture de lit par le majordome!! Ces murs fins qui me laissait deviner ce qui se passait chez les voisins!

Moi, je dis, on devrait tous s'y mettre pour construire notre lieu de débauche!

Écrit par : Concupiscences | 24/09/2017

Cui ... il ne faut pas se laisser aller à la nostalgie allons allons les draps changent les folies restent !

Concupisence

je n aurai jamais cru que je fus avec vous ... vous allez vraiment me faire regretter la chambre chinoise et le 10 bis

Pour le lieu de debauche je suis pour l ebaucher on commence quand ?

Écrit par : Waid | 25/09/2017

Dita

Oui elles etaient belles ces photos, j aime particulièrement toutes celles du miroir.

Charlieangels

Notre lieu à nous a la vue sur le sacré coeur tu ne le regarderas plus de la meme maniere je pense :)

Écrit par : Waid | 26/09/2017

Écrire un commentaire