Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/04/2009

Monsieur rêve

 

 

 

7RGgy4cxilvs0t4puPzn839uo1_400.jpg

 

 

 

Je crois que fondamentalement j'aspire à une monogamie libre.

Une compagne complice de mes jeux, libre et me laissant libre aussi.

Elle aurait l'enthousiasme et la fantaisie qui me manquent tant ailleurs.

Elle aimerait le shopping et les grandes villes.

Elle serait joyeuse et malicieuse.

Elle serait cultivée et impertinente.

Elle m'emmènerait dans des terres inconnues.

Je lui ferai découvrir les miennes.

Nous nous enrichirions de nos différences.

Je crois qu'une telle personne me ferait tout quitter.

09:48 Publié dans ENVIES | Lien permanent | Commentaires (47)

26/04/2009

incongruité

 

IM-3063-Trojjedinost.jpg

 

 


J'aurai jamais imaginé que le plus difficile pour organiser un dîner décadent était d'harmoniser les dates des corps.

Me voila coordinateur de menstrues.

Incongru tout de même ...

23/04/2009

Délirium

 

IM-3280-Ariel.jpg

 

 

 

 

S'envoler à Londres pour un nouvel orgasme vestimentaire,

Organiser un souper fin décadent avec mes nuits et des amants,

Participer à une Gay Pride en Bretagne pour coucher avec une hétéro, bi par coquinerie,

c'était encore dans l'ordre du raisonnable.

Mais aller prendre un cour de salsa ce dimanche,

là c'est trop ...

Il y a des limites à la folie !

 

 

19/04/2009

A la femme oisillon, dans son île lointaine

 

N4Fa7vzXdlzxfqfxZGteAUVKo1_500.jpg

 

Un oisillon s'est posé sur ma branche.

Celle-ci a reprit vie.

vite elle est devenue vit

et l'oisillon à eu envie

croyez vous qu'il fut assouvi,

du vit et son nervi ?

que nenni

pour que son troufion fut servi

il lui fallut crier comme un ouistiti

quand ma langue le languit

et m'en voila tout ravi

hiiiiii hiiiiii 

je suis converti

aux exotiques coquineries

 

 

14:53 Publié dans ENVIES | Lien permanent | Commentaires (21)

14/04/2009

14 cm ... tout de même

 

DSC02392.JPG

 

 

 

14 cm te laissaient dubitative ...

Serait-ce que tu étais fatiguée ?

Pourtant tu les as enfilées .... et là ton corps s'est mis à trembler.

Tu n'arrivais plus à les ôter ...

te laissant frustrée de les abandonner.

Je sais, mon jeu SM, était extrême

Je n'aurais pas du te faire essayer ces Louboutins ... 

Te voilà louboutomisée.

 

 

 

08:06 Publié dans ELLE | Lien permanent | Commentaires (25)

13/04/2009

La liste

 

3119HskirtWeb1.jpg

the_sartorialist

 

 

 

J'ai reçu un mail .... une liste ... longue , que j'ai lu en souriant , puis avec avec l'oeil humide ... je ne sais pas quoi dire , bavard et exhibitionniste de mes rencontres , je me trouve devant la pudeur de mes sentiments .

Impossible de repondre directement à ces mots qui m'ont touchés au plus profond , alors avec la distance et la protection que permettent une note , ces mots de réponse et puis ce blanc d'émotion ....

Merci  tout sincerement,

Envie de t'embrasser langoureusement.

11/04/2009

42 ans et plus toutes ses ...

 

500IMG_9945V2.jpg

(x-addict oui celui que l'on cite dans Union)

 

 

 

42 ans et plus toutes ses dents,

Le temps passe et laisse des traces.

Parti ce visage d'ange , blanchie cette mêche sur le front.

Qu'ai je fais de mes vingts ans?

Un métier et un mariage.

Qu'ai je fais de mes trente ans ?

Une carriére et une famille.

Que fais je de mes quarante ans ?

Des coquineries 

On dit des femmes qu'à vingt ans elles sont clitoridiennes , à trente, vaginales , à quarante, anales.

Mes annales c'est ce blog , où passent mes envies, pleurent mes doutes, chantent mes joies.

On me demande comment je fais pour butiner de rencontres en rencontres ?

où sont mes sentiments ?

Je crois que je n'en ai jamais eu autant , depuis que je ne courre plus l'Amour unique et chimérique.

Mes sentiments , c'est l'empathie, la complicité, la tendresse de l'autre, liberé des chaînes de la passion, des liens de la jalousie, de l'esclavage de la possession.

j'ai aimé et j'aime toutes mes rencontres , je n'aurais peut être pas désirer, vivre avec elles et elles n'ont plus, mais j'ai le sentiment qu'elles ont été heureuses dans mes bras comme je l'ai été dans les leurs.

Le temps de ce temps que nous étions donnés je crois qu'une forme d'amour s'est échangé , éphémere certes , mais réel et sincére sans arriéres pensées et plein de légereté.

Elles ne m'ont pas seulement donné leurs corps , elles ont ouvert leur âme et je m'en suis repu, en gourmand que je suis.

j'ai essayé de leur donner ma plus grande sincerité, reine d'une de mes nuits, amie pour la vie.

Au crépuscule de mes 41 ans, dans l'aurore de l'année suivante , je ne demande à la faucheuse de me laisser le temps de continuer à vivre ces amours singuliers pluriels.

 

 

 

09/04/2009

Curiosité

photo ru.jpg
 (non ce n'est pas moi , sniff)

J'ai envie d'aller travailler comme de me faire pendre.

Quoique le pendu a un orgasme que l'on dit mortel. 

 

 

 

04/04/2009

Savoir Vivre

 

8w5S5sxaceg3d4xnAZeSrJWWo1_400.jpg

Désolé ... j'arrête !

Je peux pas continuer à vouvoyer une femme que j'ai sodomisé ...

 

11:55 Publié dans ELLE | Lien permanent | Commentaires (21)

02/04/2009

Pensée

 

36302082.jpg

Comme, le voyageur s'évade de la routine , le libertin s'évade de l'amour , en des terres plus simples il chemine ...  croit il !